Forum urbain | Communiqué

Communiqué des membres du comité de pilotage du Forum urbain

  • 01/10/2021
Logo FU quadri

Pessac, le 13 septembre 2021

Aux membres du réseau Forum Urbain 

Suite aux départs consécutifs de ses deux permanentes, le comité de pilotage du Forum Urbain a décidé de mettre ses activités en pause et ce, pour une durée indéterminée.

Cette décision, et les circonstances qui nous y ont conduits, mettent fin à un cycle qui aura duré six riches et fructueuses années. Au cours de cette période, une trentaine de Rencontres du Forum Urbain auront permis d’enrichir le débat public métropolitain ; une cinquantaine de projet collectifs auront permis à des étudiants de s’aguerrir aux métiers de l’urbain et du territoire ; des contrats CIFRE auront été signés ; des dispositifs de recherche-action auront été mis en place, à l’image du programme POPSU (plateforme d’observation des projets et des stratégies urbaines) pour lequel le travail d’animation du Forum Urbain a été reconnu au niveau national. La richesse de ces activités et le cœur qu’y ont mis nos cheffes de projets et chargées de mission successives -Aurélie Couture, Julie Clerc, Sophie Lafon, Jessica Brandler, Elodie Escusa- auront permis de construire un vaste réseau d’enseignants-chercheurs et de praticiens et de créer des habitudes de travail conjoint qui n’ont jamais eu de précédent à Bordeaux et ont peu d’équivalents ailleurs en France.

Cette mise en pause tient pour l’essentiel aux difficultés rencontrées par l’équipe du Forum Urbain à pérenniser un mode de financement après l’arrêt des fonds d’amorçage qui avaient permis sa création. Le Forum Urbain est né en 2015 après avoir été lauréat de l’appel à projet visant à créer des « Centres d’innovation sociétale » (CIS), outils de valorisation de la recherche en sciences humaines et sociales, organisé et financé par l’Initiative d’Excellence de l’Université de Bordeaux. Nous avons par la suite mobilisé d’autres ressources. Sciences Po Bordeaux nous a, dès le départ, offert l’hébergement. Bordeaux Métropole nous a subventionné à hauteur de 20% environ de notre budget. Par ailleurs, année après année, nos activités nous ont permis de générer des ressources propres (contrats, prestations), à hauteur de 50% de nos ressources.

La fin de l’IdEx nous a contraint à chercher de nouvelles sources de financement mais aussi une forme organisationnelle plus pérenne. Différentes solutions ont été envisagées mais aucune n’offrait les conditions nécessaires à la continuité et au développement des activités du Forum Urbain. En ce qui concerne la forme organisationnelle, la solution qui semblait tenir la corde était celle d’une transformation du Forum en cellule de l’ADERA, société à actionnariat simplifié, abritant des activités de transfert et de valorisation. Côté financement, pour l’année 2021, l’Université de Bordeaux garantissait 65K € de prestations au Forum dans le cadre de l’accompagnent du projet « Augmented Campus for Transition » (ACT) et Sciences Po Bordeaux 15 K€ d’aide financière. Tout cela s’ajoutant à la subvention de Bordeaux Métropole. Ces soutiens avaient le mérite d’exister mais ils sont avérés insuffisants pour assurer une pérennisation et un développement serein du Forum Urbain. C’est ce qui a contribué à démobiliser les troupes.

Au-delà de ces raisons circonstancielles, cette fin malheureuse – et, espérons-le, provisoire – soulève deux problèmes plus structurels. Le premier tient à l’absence d’engagement durable et politiquement porté des établissements dans une politique de valorisation de la recherche. L’autre problème structurel dont a souffert le Forum Urbain c’est l’absence de culture du partenariat entre acteurs de l’ESR sur le site bordelais. Le Forum Urbain, en tant que réseau fédérant près d’une centaine de chercheurs et d’enseignants-chercheurs relevant de cinq centres de recherche et de quatre établissements, a durement pâti de ce peu d’appétence pour le partenariat. En deux ans, nous ne sommes jamais parvenus à mobiliser les établissements dans un tour de table alors même que, de leur côté, les collectivités territoriales montraient leur intérêt, y compris par leur engagement financier.

Aujourd’hui, les conditions ne sont pas réunies pour poursuivre les activités du Forum Urbain. Alors, quelles seraient ces conditions qui permettraient un redémarrage de la structure que tous semblent appeler de leurs vœux ?

  • Un tour de table financier mobilisant les établissements d’ESR de la place bordelaise historiquement concernés par le Forum Urbain et garantissant un financement pluriannuel de 150K€ par an permettant d’assurer le financement de deux postes ;
  • Une clarification des missions du Forum Urbain qui évitera la dispersion induite par la recherche incessante des opportunités de financement ;
  • La constitution du Forum Urbain en association et la mise en place d’une gouvernance partagée entre établissements de l’ESR, communauté universitaire, collectivités territoriales et acteurs socio-économiques.

Nous suspendons donc nos activités mais entendons faire vivre la communauté que le Forum Urbain a fait vivre et qui a permis aux enseignants, chercheurs, praticiens et étudiants passionnés par l’urbain et les territoires d’avoir de si riches échanges.

L’histoire continue.

Les membres du comité de pilotage du Forum Urbain