01 Mars – Axe Vulnérabilités, Inégalités, Parcours (VIP) / Axe Identifications

14 h site Victoire, amphi Pitres

1er mars 2018 /// Fabien Truong présentera son ouvrage Loyautés radicales. L’islam et les « mauvais garçons » de la nation (La Découverte, 2017).

L'Axe Vulnérabilités, Inégalités, Parcours (VIP) et l'Axe Identifications reçoivent Fabien Truong qui présentera son ouvrage Loyautés radicales. L’islam et les « mauvais garçons » de la nation (La Découverte, 2017). L’ouvrage restitue les résultats d’une enquête de terrain sur le cheminement de certains jeunes Français vers de nouvelles formes extrêmes de violence politique, et analyse le sens de l'apaisement que peut procurer la religion musulmane chez ces « mauvais garçons ».

Agnès Villechaise sera la discutante.

20180301_axevipfabeintruong

Résumé

À la suite des attentats frappant notre pays à répétition, les mots se figent – entre « islamisation » et « radicalisation » – pour désigner un phénomène perçu comme une menace : le désir d’islam des « mauvais garçons » de la Nation. Immigrés de descendance, passés par la délinquance, musulmans par croyance : tel serait le portrait robot du nouvel extrémisme made in France. Dans cette enquête dense et sensible, nous embarquons avec Adama, Radouane, Hassan, Tarik, Marley et un fantôme dont le nom s’est brutalement imposé au monde : Amédy Coulibaly. Pour espérer comprendre la terreur, Fabien Truong fait le pari de revenir sur Amédy et sa « vie d’avant », en gagnant la confiance des vivants. Aux bords de la ville, ces garçons apprennent à devenir des hommes en éprouvant des loyautés concurrentes. Envers leur quartier, leurs copains et les non-dits de l’histoire familiale. Mais aussi envers la Nation et son idéal méritocratique, et envers un capitalisme promouvant l’individualisme, la virilité et la compétition économique. Les contradictions affleurent, surtout quand l’économie souterraine, la police et l’absurdité du matérialisme ordinaire sont de la partie. La religion musulmane se dresse comme une dernière ressource pour s’en sortir sans trahir et combattre avec noblesse. S’engage une lente reconversion, autorisant l’introspection et le changement de direction. Mais aussi, parfois, une mise en scène spectaculaire qui transforme l’impasse en un cri de guerre. En nous rappelant qu’apprendre à les connaître « eux », c’est finalement mieux « nous » comprendre, Loyautés radicales jette une lumière sur le quotidien de ces jeunes hommes et sur les nouvelles formes de violence qui nous entourent collectivement, dans un monde où on ne naît pas guerrier, mais où on le devient.

Localisation de l’événement