09 Mars – Séminaire de l'axe Identifications

14 h Université de Bordeaux, campus Victoire, dépt. de sociologie, salle des séminaires

Actualité de la recherche

Alain Faure, directeur de Recherche Pacte & Emmanuel Négrier, directeur de recherche CEPEL, viendront nous présenter leurs recherches récentes autour du livre :

La Politique à l’épreuve des émotions, Rennes, PUR, 2017

Discussion Maylis Ferry et Marine Delaunay

En présence des contributrice et contributeur : Clément Arambourou et Coline Salaris

Présentation de l’ouvrage :

Étude consacrée aux émotions dans la sphère politique, les mécanismes et les enjeux dans les échanges avec une approche pluridisciplinaire. Il y a, dans la prolifération d’événements dramatiques, dans l’exposition des souffrances subies lors de conflits, mais aussi dans les images de liesse populaire ou les larmes de joie de vainqueurs des urnes, une diffusion inédite des émotions dans la sphère publique et politique. Cette diffusion comporte un risque de la banalisation que l’on éprouve également tous les jours. Cet ouvrage refuse deux fois une telle banalisation. La première, par le désir d’en faire un objet d’étude, c’est – à - dire d’en spécifier les propriétés distinctives. La seconde, par la volonté d’en cerner et d’en suivre les mécanismes, à l’épreuve de plusieurs disciplines, parmi lesquelles, dans le creuset qu’est la science politique, la sociologie, l’anthropologie, l’histoire, la musicologie, l’histoire de l’art.

Que sont et que font les émotions en politique ? Vingt-sept coauteurs sont ici réunis pour en débattre, en proposer les illustrations, les limites, les orientations disciplinaires. Volontairement courts et centrés sur leur thèse principale, les 22 chapitres sont répartis en trois dimensions. La première traite des émotions au prisme du politique, autour d’événements et de territoires. La deuxième envisage le politique au risque des émotions, où elles sont clairement associées à des dispositifs de sensibilisation ou émergeant, de façon plus inattendue, d’univers qu’on aurait pu croire ceux de la répression de tout sentiment. La troisième se veut un carrefour disciplinaire, où sont explicités les enjeux de méthode et les perspectives d’échange.

Pour préparer la séance :

Merci de lire le fichier ci-joint : https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01249874/document

Localisation de l’événement