09 Février – Séminaire de l'axe Vulnérabilités, inégalités, parcours

14 h Université de Bordeaux, campus Victoire, dépt. de sociologie, Salle 16, 2ème étage du bât. I

Sébastien Fleuriel, Des sportifs de haut niveau invulnérables ? De quoi leur ‘statut’ les protège-t-il ?

©grafikplusfoto ©grafikplusfoto

Sébastien Fleuriel (Université de Lille, Clersé CNRS-URM 8019)

« Des sportifs de haut niveau invulnérables ? De quoi leur ‘statut’ les protège-t-il ? » 

Les sportifs de haut niveau présentent par définition un très haut degré de maitrise pratique de leur discipline ou spécialité qui les place au sommet de leur art et les rend sportivement quasi inatteignables comparés à des pratiquants de niveau ordinaire. Pourtant, comme bien des formes d’excellence, ce haut degré d’expertise se conjugue dans le même temps avec une grande fragilité de l’engagement liée à une forte exposition aux risques et à l’incertitude des compétitions. Afin de faire face à une condition pour le moins problématique (Fleuriel, Schotté, 2008), la réponse des pouvoirs publics consiste, entre autres choses, en la loi n° 2015-1541 du 27 novembre 2015 « visant à protéger les sportifs de haut niveau et professionnels et à sécuriser leur situation juridique et sociale » ; projet résultant lui-même de la lente élaboration du statut de sportif de haut niveau entamée au tournant des années 1960. L’examen historique de ce processus, de ses intentions initiales, des conditions de son élaboration, des débats qu’il a occasionné, révèle en fait que ce statut n’en est pas vraiment un (c’est en réalité une qualité) dont l’objectif n’a jamais été de protéger les sportifs, mais de leur fournir de meilleures modalités de préparation (Fleuriel, Schotté, 2015). Ainsi, à la vulnérabilité de leur condition répond une volonté délibérée de faire éclore l’excellence sportive dans un cadre structurellement insécurisant (Fleuriel, Schotté, 2013).

Références en appui :

Fleuriel S., Schotté M., 2008, Sportifs en danger : La condition des travailleurs sportifs, Bellecombe-en-Bauges, Editions du Croquant, 109 p.

Fleuriel S., Schotte M., 2013, « Le contractuel, l’entrepreneur, l’assisté : trois figures du travailleur sportif », Revue Espaces Marx, 33, p. 43‑51.

Fleuriel S., Schotté M., 2015, « Des sportifs sans qualité ? Genèse du modèle étatique de production de l’élite sportive française », Sociologie du travail, 57, 4, p. 422‑445.

Localisation de l’événement