06 Mars – Atelier Méthodes

09 h30 site Sciences Po Bordeaux

6 mars 2018 /// L'atelier méthodes reçoit Magali Della Sudda (Centre Émile Durkheim-CNRS) et Ophélie Rillon (LAM-CNRS) sur le thème de la méthode archivistique (sur inscription)

(séance sur inscription)

Après une présentation générale de la méthode archivistique, Magali Della Sudda et Ophélie Rillon reviendront sur leurs propres recherches et les défis liés au travail sur archives. Ces regards croisés sur différents types d'archives nous permettront de voir de l'intérieur les enjeux de cette méthode. 

Magali Della Sudda: "Mariage, citoyenneté et religion : la politiste aux archives secrètes vaticanes"

 "Que diable aller chercher dans les archives secrètes du Vatican ? Mais qu'est-ce que l'on peut bien trouver d'intéressant dans les archives de la papauté pour les politistes ?

C'est en rouvrant le carton consacré à la "main tendue" de Maurice Thorez, secrétaire du Parti communiste français, que Magali Della Sudda a retrouvé une série de dossiers relatifs à un tout autre sujet: la demande par des clercs du droit au divorce pour les femmes indigènes. La méthodologie, le classement des dossiers, les modalités de dépouillement seront exposées dans cette séance qui invite à se saisir de ces fonds inexploités pour compléter et enrichir nos connaissance de la construction de l'Etat, des rapports entre la République et les cultes, le fonctionnement du gouvernement colonial, ou la question du genre et de la régulation de l'intime dans un contexte colonial. 
A partir des transcriptions de documents, cette séance montrera comment ces fonds de l’Église catholique peuvent servir à éclairer le fonctionnement de l'Etat dans un contexte colonial, les tensions entre les autorités indigènes, catholiques et républicaines, les rapports sociaux entre les sexes. Plus spécifiquement, ces archives témoignent des tentatives - malheureuses - pour ces femmes de devenir des sujet de droit français, et la place que jouait la religion dans cette définition."

Ophélie Rillon: "En quête d'archives privées. L'exemple de lettres d'amour pour saisir l'intrication du personnel et du politique dans le Mali contemporain". 

"Ophélie Rillon présentera deux corpus de lettres d'amour conservées dans le fonds privé d'un militant malien. Rédigées au tournant de l'indépendance du pays et, pour le second lot, dans le contexte de la révolution de 1991, ces matériaux permettent d'interroger tant les effets sensibles et intimes du politique que la manière dont les événements bousculent les rapports amoureux. Ophélie Rillon reviendra sur les modalités d'accès à ces archives, les enjeux éthiques et méthodologiques qu'elles comportent et proposera des premières pistes d'analyse".

Si vous souhaitez participer à cette séance, merci de vous faire connaître rapidement auprès de Viviane Le Hay

20180306_atelierméthodes

Localisation de l’événement