26 Avril – axe Sociologies de l'international

09 h30 site Sciences Po Bordeaux, salle B228

jeudi 26 avril 2018 /// atelier de lectures de l'axe Sociologies de l'international

axe Sociologies de l'international | atelier de lecture

La prochaine séance de l’atelier de lectures de l'axe Sociologie(s) de l’international aura lieu de le 26 avril 2018 entre 9h30 et 11h30 à Sciences Po Bordeaux (salle B228). Les textes ouverts à discussion seront présentés par Caroline Dufy et Bartolomeo Cappellina et portent sur la thématique suivante : 

Que reste-t-il de la théorie du système-monde (I. Wallerstein) et des analyses néomarxistes pour comprendre la globalisation contemporaine ? 

20180426_atelierécritures affiche

Cette séance propose une discussion de la pertinence de la théorie du système-monde élaborée par Immanuel Wallerstein pour comprendre la mondialisation contemporaine.

Cette théorie d'inspiration marxiste peut sembler datée par certains aspects, alors que par d'autres, elle a très précocement proposé un schéma d'analyse de la mondialisation contemporaine. 

Le projet de cette séance est de proposer quatre textes aux membres intéressés du laboratoire pour discuter de son apport théorique global aujourd'hui et de sa pertinence pour saisir des objets de la sociologie de l'international.

Les deux premiers textes  (textes n° 1 et 2, Robinson et El Ojeili) portent sur le rapport entre les théories néo-marxistes, la théorie du système-monde et les approches critiques de la globalisation développées plus récemment. Les autres, textes n° 3 et 4  discutent de cette pertinence saisie à travers des approches empiriques : la circulation d'objets licites, les marchandises à travers l'analyse des chaînes de valeur (global value chains) – texte n° 3 de Blair – et la circulation d'objets illicites, notamment concernant le marché de la drogue – texte n° 4 de Boivin. 

La suggestion faite aux sociologues et politistes intéressés mais pressés est de lire les deux premiers textes pour se rapprocher du détail du débat théorique sur les apports de Wallerstein à l’étude de la globalisation, ou de préférer les deux plus empiriques si vous vous contentez d’une explication quelque peu simplifiée des enjeux théoriques, mais qui privilégie l’opérationnalisation des concepts dans des recherches empiriques sur des objets spécifiques de la globalisation.
lien pour télécharger les textes ici 

Texte 1 : Robinson W. (2011) "Globalization and the sociology of Immanuel Wallerstein: A critical appraisal", International Sociology, Volume: 26 issue: 6, page(s): 723-745

Texte 2 : El Ojeili C.  (2015), "Reflections on Wallerstein: The Modern World System, Four decades on", Critical Sociology, Volume: 41 issue: 4-5, page(s): 679-700; 

Texte 3 : Blair J., (2005), "Global Capitalism and Commodity Chains: Looking Back, Going Forward", Competition and Change, Volume: 9 issue: 2, pages 153-180. 

Texte 4 : Boivin R. (2010), « Le monde à l’envers ? Vers une approche structurelle du trafic transnational des drogues illicites », Déviance et Société, Volume : 34 issue : 1, page(s) : 93-114.

Localisation de l’événement