Séminaires d’actualité de la recherche 

  • 9 novembre 2017

Vincent Tiberj viendra présenter et discuter son livre Les citoyens qui viennent paru en 2017 aux PUF.

Discutants : Clément Arambourou et Nicolas Charles

  • 12 octobre 2017

Pierre Vendassi viendra présenter et discuter son livre Chrétiens de Chine, Affiliations et conversions au XXIème siècle, paru en 2016 aux PUR.

  • 6 septembre 2017

Michelle Zancarini-Fournel, professeure émérite d'histoire contemporaine

« Les Luttes et les rêves - Une histoire populaire de la France de 1685 à nos jours »

1685, année terrible, est à la fois marquée par l’adoption du Code Noir, qui établit les fondements juridiques de l’esclavage « à la française », et par la révocation de l’édit de Nantes, qui donne le signal d’une répression féroce contre les protestants. Prendre cette date pour point de départ d’une histoire de la France moderne et contemporaine, c’est vouloir décentrer le regard, choisir de s’intéresser aux vies de femmes et d’hommes « sans nom », aux minorités et aux subalternes, et pas seulement aux puissants et aux vainqueurs.
C’est cette histoire de la France « d’en bas », celle des classes populaires et des opprimé.e.s de tous ordres, que retrace ce livre, l’histoire des multiples vécus d’hommes et de femmes, celle de leurs accommodements au quotidien et, parfois, ouvertes ou cachées, de leurs résistances à l’ordre établi et aux pouvoirs dominants, l’histoire de leurs luttes et de leurs rêves.
Pas plus que l’histoire de France ne remonte à « nos ancêtres les Gaulois », elle ne saurait se réduire à l’« Hexagone ». Les colonisés – des Antilles, de la Guyane et de La Réunion en passant par l’Afrique, la Nouvelle-Calédonie ou l’Indochine – prennent ici toute leur place dans le récit, de même que les migrant.e.s qui, accueilli.e.s « à bras fermés », ont façonné ce pays. 

Discussion et organisation de la séance : Adrien Ostolski et Magali Della Sudda

  • 30 mai 2017

Journée d'étude « Les émotions en sciences sociales »

09H00 : Introduction : les émotions en Sciences sociales | Coline Salaris, CED

09H15 : « “Choc moral” et carrière en radicalité de la gauche révolutionnaire contemporaine française » | Caroline Guibet Lafaye, Centre Maurice Halbwachs, CED
Discussion : Clément Arambourou, CED

10H : « Découper des organes ou le travail de routine de l’anatomopathologiste : gestion du dégoût par les professionnels et par le chercheur » | Béatrice Jacques et David Saint-Marc, CED
Discussion : à confirmer

11H : « Émotions et défis interprétatifs. Comprendre les émotions pour saisir les parcours d’insertion socio-scolaire d’enfants et de jeunes primo-arrivants » | Isabelle Rigoni, CED.
Discussion : Jessica Brandler, CED

11H45 : « Raconter, travailler et réfléchir ses émotions. Réflexions méthodologiques et théoriques sur la socialisation à l’amour de lycéens par leurs pratiques culturelles » | Viviane Albenga, CED
Discussion : Armelle Gaulier, CED

13H30 : « Cadrage et mise en asymétrie des émotions et de la non-émotion dans la guerre du/ contre le jihad mondial » Éric Macé, CED
Discussion : à confirmer

14H15 : Conclusion | Maylis Ferry, CED

  • Michel Agier, directeur d’études à l’EHESS en anthropologie interviendra dans un séminaire pour présenter son travail sur La condition cosmopolite ou les Campements urbains
    https://www.ehess.fr/fr/personne/michel-agier
  • 16 mai 2017 Gilles Dorronsoro et Olivier Grojean : « Identités et politique: de la différenciation culturelle au conflit » 
    Discussion Paul Cormier et Sarah Guillemet.
  • 11 avril 2017Conférence organisée conjointement par l'Axe Vulnérabilités, inégalités, parcours et l'Axe identificationsHannah King, Associate Professor, School of Applied Social Sciences, Durham University, UKhttps://www.dur.ac.uk/research/directory/staff/?id=11243"Young People’s Biographies: Structure and Agency in Times of Crisis"The lecture will address :- Current issues affecting young people in the UK – exclusion, unemployment, underemployment- Current policy context affecting young people in the UK (and rapid changes over the last 10-20 years)- Research with excluded young people as an example to explore key issues- Issues around structure and agency in young people’s lives- The impact of responsibilisation and neoliberalism on young people- Methodological approaches to exploring young people’s biographies
  • 20 mars 2017
    Jennifer Boittin interviendra à partir de son ouvrage Colonial Metropolis. The Urban Grounds of Anti-imperialism and eminism in Interwar Paris (Lindon & London, University of Nebraska Press, 2010).
    « Se faire respecter en tant que femme française : vie privée, circulations, genre et droits dans l'empire français, 1914-1946 ».
  • 16  mars 2017 de 14h à 16h30: Patrick Boucheron "Emotions, la ville et le politique "
    Organisation et préparation de la séance : Thierry Oblet, Paul Cormier Maylis Ferry.
    http://www.fondation.univ-bordeaux.fr/evenement/interventions-patrick-boucheron
  • 10 mars 2017, Hélène Thiollet « Migrants, migrations » 
    (en commun avec l'Atelier Media et Les Afriques dans le Monde).
    Discussion Isabelle Rigoni, Alexandra Clavé-Mercier et Glenn Mainguy.
  • Jeudi 9 mars 2017 : Alain Faure et Emmanuel Négrier « Pour une politique des émotions » (PUR, janvier 2017).
    Discussion Maylis Ferry
  • 17 février 2017, Ann Stoler, “Uses and abuses of Foucault in post-colonial studies” (Séminaire commun avec le LAM)
  • 9 février 2017, Victoire, 14h00-17h00 Romain BertrandLe long remords de la conquête: Manille-Mexico-Madrid : l'affaire Diego de Ávila, 1577-1580. Paris: Éd. du Seuil, 2015. »
    Discussion Magali Della Sudda et Maylis Ferry
  • Jeudi 10 novembre 2016, Fathia Koues, « Pasteurs missionnaires itinérants, entre Occident et Orient arabe, la transnationalisation du protestantisme évangélique »Discussion Xabier Itçaina et Magali Della Sudda

Conférence débat Projet RECRUJEUNES

  • 30 janvier 2017 Emmanuelle Marchal, directrice de recherche CNRS (CSO) autour de son ouvrage : Les embarras des recruteurs, enquête sur le marché du travail, Paris, Éditions de l'EHESS, 2015.

___________________________

  • Mercredi 14 décembre 2016, « Critiques radicales, éthiques alternatives, légitimation de la violence », (appel à projet CNRS « Attentats-Recherche ») 

Colloque organisé par Laetitia Bucaille (PU INALCO, CESSMA) et Agnès Villechaise (MCF Université de Bordeaux, CED) 

Quelle est la dimension politique de l’affirmation religieuse chez les jeunes musulmans ? Dans quel système de représentations et quel univers idéologique s’inscrit-elle ?

Le colloque souhaite produire une réflexion partagée sur la genèse et la nature du discours critique fondé sur les valeurs religieuses et exprimé par elles, ainsi que sur ses conséquences en matière de participation sociale. Il a également pour ambition de situer la critique radicale religieuse dans un panorama plus large des pensées critiques, et de saisir ses liens ou ses impossibles rencontres avec d’autres idéologies contestataires actuelles.

Cette journée, ouverte à tous, réunit des contributeurs appuyant leur réflexion sur des terrains empiriques qualitatifs ou quantitatifs, inscrits dans une ou plusieurs des thématiques suivantes : expérience et croyance religieuses, production de valeurs alternatives et de la pensée critique, action contestataire et violence.  

9h00 Accueil des participants

9h15 Introduction

Laetitia Bucaille (Professeur des Université, INALCO, CESSMA), Agnès Villechaise (Maître de Conférences, Faculté de sociologie Bordeaux, CED)

  • 9h30 - 12h30 Individu, religion, idéologie

Vincent Tiberj (Professeur des Universités associé, Sciences Po Bordeaux, CED), Les jeunes musulmans en France : caractéristiques sociales, valeurs et religiosité.

Abelkader Lakjaa (Professeur de sociologie, Université d’Oran 2), Discours des jeunes salafistes des quartiers marginaux d’Oran

Samir Amghar (Chercheur au Centre d’étude de la vie politique et à l’Institut d’études européennes de l’Université libre de Bruxelles), Les jihadistes européens: des individus collectifs?

Morgane Jouaret, Laurette Ledevin (Sociologues, diplômées de la Faculté de sociologie de Bordeaux), Religiosité, critique sociale et contestation en Algérie.

Discutant : René Otayek (Politologue, Directeur de recherche au CNRS, Science Po Bordeaux, LAM)

 

  • 14h30 - 17h30 Du discours contestataire à l’adhésion à la violence

Géraldine Casutt (Chercheuse junior au Centre Suisse Islam et Société, Université de Fribourg), Des femmes avec des cœurs d'hommes entre interdit et tentation de la violence chez les femmes jihadistes

Romain Sèze (Chargé de recherches en sociologie à l’Institut National des Hautes Études de la Sécurité et de la Justice), Logiques d’engagements dans l’islam radical

Xavier Crettiez (Professeur des Universités, Sciences Po St Germain-en-Laye), Engagements radicaux violents salafistes et nationalistes : témoignages et modes de légitimation

Caroline Guibet Lafaye (Directrice de recherche CNRS, Centre Maurice Halbwachs), Action Directe : de la critique radicale à la violence “autolégitimée”

Discutante : Isabelle Sommier (Professeur de sociologie, Université Paris 1, Centre de recherches politiques de la Sorbonne)

  •  9 février 2017, Victoire, Romain Bertrand, Le long remords de la conquête: Manille-Mexico-Madrid : l'affaire Diego de Ávila, 1577-1580. Paris: Éd. du Seuil, 2015. »

Discussion Magali Della Sudda et Maylis Ferry

  •  10 février 2017  (date à confirmer), Ann Stoler, Uses and abuses of Foucault in post-colonial studies  (Séminaire commun avec le LAM)
  • Jeudi 9 mars 2017 : Alain Faure et Emmanuel Négrier, Pour une politique des émotions, (PUR, janvier 2017).

Discussion Maylis Ferry

  • 16  mars 2017, Patrick Boucheron, « Émotions, la ville et le politique »

Organisation et préparation de la séance : Thierry Oblet, Paul Cormier, Maylis Ferry

http://www.fondation.univ-bordeaux.fr/evenement/interventions-patrick-boucheron

  • 16 mai 2017 Gilles Dorronsoro Olivier Grojean : « Identités et politique: de la différenciation culturelle au conflit » (titre et séance à confirmer)

Discussion Paul Cormier et Sarah Guillemet

Séminaires des programmes de recherche des membres de l’axe 

  • 11 octobre 2016 Journée d’étude sur l’économie sociale et territoires (ESSAQUI) (Xabier Itçaina)

http://crisalidh.u-bordeaux.fr/Agenda/Centre-Emile-Durkheim-i4485.html

  • 28 novembre-1er décembre 2016 : « Politique, religion et laïcité en Méditerranée », Rome (Attentats-Recherche & Ecole thématique CNRS) (Magali Della Sudda, Yves Déloye, Xabier Itçaina, Claire De Galembert, Yann Raison du Cleuziou)

https://www.polare.sciencesconf.org/

  • 14 décembre  2016 « Critiques radicales, éthiques alternatives, légitimation de la violence », Université de Bordeaux/INALCO (Attentats-Recherche) (Agnès Villechaise, Laetitia Bucaille)

______________________________________________________________________________________________________

  • 21 octobre 2016

Décentralisation et gouvernance territoriale en Espagne : le débat autour du régime fiscal basque

Conférence de Pedro Luis Uriarte : “El secreto de los vascos: un Tesoro Público propio”

Pedro Luis Uriarte es ExConsejero de Economía y Hacienda en el primer Gobierno Vasco y autor de la obra: El Concierto Vasco: una visión personal, 2016 / Pedro Luis Uriarte a été Conseiller d’Economie et de finances publiques sous la première législature du Gouvernement basque. Il est l’auteur de : El Concierto Vasco: una visión personal, 2016

(La présentation se déroulera en espagnol, avec support powerpoint en français)
Discutants : Itziar Alkorta (Universidad del País Vasco) et Xabier Itçaina (Centre Emile Durkheim, Sciences po Bordeaux)

  • 11 octobre 2016

Institutionnalisations en miroir : 
les mutations des régimes territoriaux de l’économie sociale et solidaire

(avec le soutien du Conseil Régional d’Aquitaine – projet ESSAQUI)

9h15-12h30 : Économie sociale et solidaire (ESS), innovation sociale et territoire : approches théoriques et comparatives

Introduction : régimes territoriaux et registres d’institutionnalisation de l’ESS | Xabier Itçaina, CNRS-Centre Émile Durkheim

ESS, territoires et innovations sociales : de la mobilisation à l’encastrement ? | Nadine Richez-Battesti, LEST-Université Aix-Marseille

Polarisation et sens du commun. Enquête sur les pôles de développement de l’ESS en Bretagne | Alain Penven, LABERS, Université de Bretagne Occidentale

L’émergence de l’innovation sociale : un nouveau référentiel d’action publique ? Laura Douchet, doctorante CIFRE, Ellyx-Centre   Émile Durkheim

Mise en perspective des communications | Luc Paboeuf, Centre d’Innovation Sociétale CRISALIDH, Université de Bordeaux

Discussion générale

14h-17h : Perspectives aquitaines et transfrontalières

Une comparaison transfrontalière des ordres institutionnels de l'insertion par l'activité économique et de l'aide à domicile : des mutations gouvernées par des valeurs (Jean-Jacques Manterola, doctorant Centre Émile Durkheim)

A Delphi study on the cooperativization of social services in Gipuzkoa | Enekoitz Etxezarreta et Eusebio Lasa, GEZKI-Universidad del País Vasco

Les reconfigurations territoriales de l’économie sociale et solidaire : réflexions à partir du PTCE Sud-Aquitaine | Xabier Itçaina, Centre Emile Durkheim, Sciences po Bordeaux

Gouvernance associative et gouvernance territoriale : le DLA comme agent mutagène ? | Ghislain Brégéot, IFAID Aquitaine

Mise en perspective des communications | Armelle Gaulier, LAM et Centre Émile Durkheim

Discussion générale

Mise à jour le 22/02/2018