• Séance 1 : Les frontières : définitions mainstream et borderline

Vendredi 11 mars, de 10 à 12h, Site Victoire, Salle des séminaires

 GIERYN, T. F. (1983). Boundary-work and the demarcation of science from non-science: Strains and interests in professional ideologies of scientists. American sociological review, 781-795.

LAMONT, M., & MOLNAR, V. (2002). The study of boundaries in the social sciences. Annual review of sociology, 167-195.

  • Séance 2 : Les sociologues, aux avant-postes des frontières ?

Vendredi 15 avril, de 10 à 12h, Site IEP, 216 E

COLLINS, H., EVANS, R., & GORMAN, M. (2007). Trading zones and interactional expertise. Studies in History and Philosophy of Science Part A, 38(4), 657-666.

 GAUDILLERE, J. P. (2006). Intellectuels engagés et experts: biologistes et médecins dans la bataille de l'avortement. Natures Sciences Sociétés, 14(3), 239-248.

  • Séance 3 : La figure du profane : boundary-maker et gate-keepers

Vendredi 13 mai, de 10 à 12h Site Victoire, Salle des séminaires

EPSTEIN, S. (1995). The construction of lay expertise: AIDS activism and the forging of credibility in the reform of clinical trials. Science, Technology & Human Values, 20(4), 408-437.
 IRWIN, A. (2006). The politics of talk coming to terms with the ‘new’scientific governance. Social studies of science, 36(2), 299-320.

 

Journées d'études

  • 20 octobre 2016

La journée est organisée autour de la présentation de recherches portant sur la santé menées par les membres du laboratoire. Ces recherches seront discutées par Henri Bergeron et Patrick Castel (Centre de sociologie des organisations, CNRS-Sciences po Paris).

9H-10H : Présentation par Henri Bergeron et Patrick Castel de leur ouvrage : Sociologie politique de la santé, Paris : PUF, 2014
10H15-11H45 : Panel « Médicaments » (modératrice : Béatrice Jacques)

Emmanuel Langlois : « Des pilules et des hommes. Ce que nous faisons ou pas des médicaments »
Cyril Benoit et Étienne Nouguez : « Capture et Contre-Capture de la régulation du prix des médicaments en France »
Charlotte Brives : « Penser la santé avec les microbes, de la lutte au commensalisme »

 11H45-13H15 : Patients (modérateur : Thibault Bossy)

Coline Salaris : « Danger pesticides : quand un problème de santé publique se construit par ses victimes »
David Saint-Marc : « L’autonomie sociale: la place du malade dans le système de prise en charge globale »
Arnaud Alessandrin : « Suspicion, dégoût et normalisation : le mauvais genre de la santé »

14H30-16H : Travail et professions (modérateur : Emmanuel Langlois)

Léo Mignot : « Émergence d’une spécialité médicale et restructuration de la chaine thérapeutique : la captation des patients comme enjeu professionnel »
Vincent Caby : « De l'utilité du concept de motif cognitif dans l'analyse des principes et normes de l'expertise en santé publique »
Amélie Petit : « Le travail d'inclusion dans les essais cliniques »

Conclusion : 16H-16H30 (Pascal Ragouet)

  • 1er-2 juin 2016 | Journées d'études « Faire système des savoirs en sciences sociales : implications théoriques et réflexives d'un dialogue entre Pierre Bourdieu et Andrew Abbott »

-1er juin

Discutant : Stanislas Morel(Université de Saint-Étienne)
Introduction | Julie Patarin-Jossec (Université de Bordeaux)

« Travailler la question du rôle au sein d’une institution avec Bourdieu et Abbott : l’exemple du rôle des conseillers d’orientation au sein de l’École (1959-1991) » | Paul Lehner (Université Paris Ouest Nanterre - La Défense).

« Le mouvement contraire. Révolutionner les juridictions ou la production de l'ordre par zones d'incertitude » | Olivier Alexandre (Stanford University/labex Icca)

« Que peut apporter l’hybridation du champ et de la juridiction à une sociologie de la croyance dans le désintéressement ? Une tentative de réponse contextualisée à partir de l’exemple des membres du Conseil d’État sous la troisième République » |Charles Bosvieux-Onyekwelu(UVSQ)

-2 juin 2016

Discutant : Arnaud Saint-Martin (CNRS/UVSQ)

« Penser les reconfigurations du pouvoir étatique et médical par les marges avec Abbott et Bourdieu : les dynamiques professionnelles autour de la pratique de la médecine chinoise en France » | Fanny Parent(Sciences Po Toulouse)

« Un compromis pragmatique ? La complémentarité de la théorie du champ et de la théorie des divisions fractales dans l’étude de la structure du champ criminologique états-unien » | Julien Larregue(Université Aix-Marseille)

« Conscience de groupe et porte parole : quand un groupe professionnel devient un acteur collectif » | Carine Ollivier (Université de Rennes 2)

« Structure et Procès : comment faire travailler ensemble Bourdieu et Abbott » | Jean-Louis Fabiani (EHESS)

Programme du séminaire 2016

Travail des frontières, travail aux frontières 

Catégorisations, démarcations et sectorisation des savoirs

 Argumentaire
Au delà de ses acceptions géographiques et juridiques, la notion de frontière est communément utilisée pour analyser le travail de démarcation (boundary work)   entre activités académiques et extra-académiques, mais aussi pour caractériser les divisions scientifiques et les hiérarchies établies entre différentes formes de savoir. Deux pistes de recherche complémentaires sont alors tracées : il s’agit d’étudier le travail des frontières, autrement dit leur degré d’étanchéité ou de porosité ; mais aussi de préciser le travail qu’elles autorisent, c’est-à-dire les modalités selon lesquelles les agents qui s’y positionnent peuvent faciliter ou entraver les mouvements circulatoires.

Le séminaire de l’axe « Savoirs » vise en premier lieu à préciser la façon dont la réalité des frontières est appréhendée en sociologie : la démarche consiste à confronter différents outils théoriques (champ, juridiction, configuration, objet-frontière, etc.) et à examiner leurs applications. Le séminaire doit en second lieu permettre de lancer un débat interne sur la légitimité et la pertinence d’une vision topologique ou sectorisée des savoirs.

Séminaires

  • 27 mai – Jérôme Lamy & Arnaud Saint-Martin

« Frontière(s). Itinéraire de recherche (en double) autour d'une notion »

  • 29 avril

Baptiste Moutaud, CNRS- Laboratoire d'ethnologie et de sociologie comparative

« Travailler les frontières, unir les intérêts. Stimulation cérébrale en neurologie et psychiatrie »

Baptiste Moutaud est chargé de recherche au CNRS. Il travaille depuis 2004  sur les nouveaux savoirs et pratiques expérimentales et thérapeutiques qui émergent en santé mentale sous l’impulsion des neurosciences et de la psychiatrie biologique. Appuyées sur des enquêtes ethnographiques en milieu hospitalier, ses recherches montrent que les médecines et sciences du cerveau contribuent d'une part à redéfinir en psychiatrie la notion de guérison et d’efficacité et sont, d'autre part, porteuses de conceptions des troubles et de la vie mentale de l’homme qui nous renseignent sur les formes de vie valorisées dans les sociétés contemporaines. 

Baptiste Moutaud coordonne (avec Marie Gaille et Sonia Desmoulin-Canselier) le projet ANR NormaStim consacré aux enjeux juridiques, philosophiques et sociologiques des neurosciences http://www.biusante.parisdescartes.fr/normastim/

  • 25 mars 2016

Morgan Meyer
Agro Paris Tech, Laboratoire Interdisciplinaire Sciences Innovations Sociétés

« Objets frontières, projets frontières »

  • 24 mars 2016

Séance commune avec l'axe Savoirs

Emmanuelle Fillon et Didier Torny

« Quand une cause croise le genre : productions de savoirs et mobilisations autour du Distilbène »

  • 19 février 2016

« Genèse, vie & mort des disciplines : (re)questionner les frontières disciplinaires »
Discussion autour des textes :
1/ Jean-Louis Fabiani, « A quoi sert la notion de discipline ? », in Boutier J., Passeron J-C. et Revel J., Qu’est-ce qu’une discipline ?, Paris, Editions de l’EHESS, 2006, p. 11-34.
2/ Nicholas Mullins, « Développement des disciplines scientifiques : origines internes & externes du changement », Sociologie et sociétés, vol. 7, n° 1, 1975, p. 133-142.
Séance animée par Léo Mignot et Julie Patarin-Jossec

  • 22 janvier 2016 – Présentation et discussion du numéro thématique

« Sociologie politique des sciences », Politix, Vol. 28, n°111, 2015

Séance consacrée à une discussion introductive sur le thème de l’axe : « Travail des frontières, travail aux frontières : Catégorisations, démarcations et sectorisation des savoirs ».

Discussion sur la base des textes suivants :

1/ Yann Bérard et Antoine Roger, « Ronds-points théoriques et passages à niveau analytiques. La sociologie politique peut-elle rencontrer la sociologie des sciences ? », Politix, 3, n°111.

2/ « Espace des disciplines et pratiques interdisciplinaires », numéro 210 des Actes de la Recherche en Sciences Sociales, décembre 2015.

Journée d’études

1er juin – « Faire système des savoirs en sciences sociales : implications théoriques et réflexives d’un dialogue entre Pierre Bourdieu & Andrew Abbott »

Programme 2015

Vendredi 6 Mars, de 10 à 12h | Séance d’introduction

Vendredi 20 Mars, de 10 à 12h| Ethos de la science vs. programme fort

Vendredi 3 Avril, de 10 à 12h| La « troisième vague » des science studies

Mercredi 28 Avril, de 10 à 12h| La théorie de l’acteur-réseau

Mercredi 13 Mai, de 10h à 12h| Le concept d’objet-frontière

Vendredi 29 Mai, de 10 à 12h | Le public et la science

Vendredi 12 Juin, de 10h à 12h| Les concepts de champ scientifique et de configuration

Vendredi 26 Juin, de 10 à 12h|Science et pouvoir

Date à confirmer|Travail aux frontières et crédibilité scientifique

Date à confirmer| Les rapports science-industrie

Mise à jour le 25/01/2017