Camille Mazé

Chargée de recherche en science politique (CNRS section 40 et CID52) /// HDR en sciences de l’environnement spécialité science politique /// Docteure en sciences sociales, mention Études politiques

Camille Mazé est HDR en sciences de l’environnement (Anthropologie Science politique Ecologie), docteure en Sciences sociales, mention Études politiques. Elle s’est spécialisée dans l’étude du fait politique et du pouvoir, d’abord dans le domaine de la sociologie de la Culture puis dans l’étude des formes de régulation de la Nature pour appréhender le "grand partage" socialement construit entre Nature et Culture qu’elle explore pour mieux le dépasser.

Après avoir exercé comme maître de conférences en Anthropologie à l’Université de Bretagne occidentale à Brest (2011-2016), elle est devenue chargée de recherche en science politique au CNRS, affectée au Laboratoire des sciences de l’environnement marin (LEMAR UMR 6539) puis au Centre d’études biologiques de Chizé (CEBC UMR 7372) avant de rejoindre le Laboratoire Environnements et sociétés (UMR 7266) à la Rochelle. Elle se consacre à l’étude des relations entre savoir, pouvoir et avoir autour des formes de régulation et d’appropriation des mers et des océans dans le contexte du changement global. Elle s’intéresse notamment aux tensions entre exploitation et conservation des océans et à la place des communautés, de l’État et des nouveaux acteurs politiques dans le processus de gouvernance des mers et des océans face au paradigme du développement durable.

C’est dans cette perspective qu’elle a créé et coordonne l’Observatoire de recherche APOLIMER, destiné au développement d’une anthropologie politique de la mer articulée avec les sciences de la nature, les sciences de la vie et de la terre et les sciences de l’ingénieur pour renforcer l’étude critique de la fabrique de la "gouvernance de la mer et des océans" en vue de la gestion durable des socio-écosystèmes marins et côtiers. Elle contribue ainsi au renforcement des sciences sociales du politique et en particulier de la sociologie politique des sciences et de l’écologie politique dans le champ des sciences de la soutenabilité ou études de résilience. C'est à ce titre qu'elle est impliquée au niveau national dans les dispositifs d'observation à longs termes des relations Homme / Environnement du CNRS (e.g. Réseau des zones ateliers, Observatoires Homme / Milieu) et qu'elle développe des collaborations au niveau international avec les programmes de recherche sur la soutenabilité (e.g. Future Earth, Belmont Forum).

Domaines de spécialisation | Mots clés

  • Sociologie politique comparée de la gouvernance et de la gestion environnementale
  • Anthropologie politique des relations "Homme / Nature"
  • Sociologie de l’action publique & sociologie politique des sciences et des savoirs environnementaux
  • Sciences de l’environnement - Sciences de la soutenabilité (Analyse critique de la notion de gouvernance des socio-écosystèmes et de la gestion adaptative)

Axes et ateliers du laboratoire

  • axe Sciences, ENvironnement, Santé (SENS)

Recherches en cours

  • Projet POLYCONE (Conditions sociales et écologique de la gestion adaptative des cônes en Polynésie française) (Belmont Forum > ANR France), responsable WP1 en sciences sociales
  • Projet SPA (Savoir Pouvoir Avoir) (MITI CNRS), coordinatrice > Axe 4 Chaire d’excellence ECOMM (programme 112) Sites d’étude actuel : pêcheries à Kerguelen dans les Terres australes françaises, comparaison rade de Brest, Saint-Pierre et Miquelon, plateau de Rochebonne (déprédation, captures accidentelles > gestion adaptative ?).
  • Projet APCLIMTER (AMI Flash COVID Région Nouvelle-Aquitaine), partie Carbone bleu, La Rochelle Territoire Zero Carbonne, co-pilote avec A. Mazeaud (coordinateurs D. Compagnon et A. Smith)

Enseignement

  • Intervention (séminaires) dans le master GTE Science Po Bordeaux
  • Interventions (séminaires) dans le module "Les risques littoraux & leurs conséquences en termes de gouvernance & de gestion des socio-écosystèmes." Science Po paris, Campus Poitiers

Responsabilités scientifiques, institutionnelles

  • Fondatrice et coordinatrice de l’Observatoire APOLIMER - Groupe BIOSENA / FREDD Gouvernance des socio-écosystèmes marins et côtiers
  • Membre du CNFRA

Publications récentes

  • avec  B. Cazalet et H. Moalic, "Marine natural parks: tools for territorial governance or a national policy instrument", Multipurpose Marine Protected Areas, a new approach for managing the seas, Springer (à paraître en 2020).
  • avec T. Dahou, "Mer et Politique". Coordination d’un numéro consacré aux enjeux politiques liés à la gouvernance des ressources marines (accepté dans Vertigo – la revue de l’Environnement).
  • avec D. Vye, "Littoral", A. Cole, S. Guigner, R. Pasquier (dir.), Dictionnaire des politiques territoriales, Paris, Presses de Sciences Po, 2020.
  • avec P. Tixier, M.-A. Lea, MA Hindell, D. Welsford, S. Gourguet et al., “When large marine predators feed on fisheries catches: Global patterns of the depredation conflict and directions for coexistence”, Fish Fish, 2020, p. 1-23.
  • avec M. Berman, J. Baztan, G. Kofinas,  J.-P. Vanderlinden, O. Chouinard, J.-M. Huctin, A. Kane A., et al., “Adaptation to climate change in coastal communities: findings from seven sites on four continents”, Climatic Change, nov. 2019. , p. 1-16.

Communications récentes

  • "La transformation vers la soutenabilité, de la théorie à la pratique : la ZATA, un modèle d'étude et d'action pertinent et efficace. Le cas des pêcheries et de la conservation des oiseaux et mammifères marins, C. Mazé [et al.] (sciencesconf.org:20ans-rza:329794)", 5e colloque biennal des Zones Ateliers-CNRS : 2000-2020, 20 ans de recherche du Réseau des Zones Ateliers, novembre 2020.
  • Invitation à siéger comme co-chaire avec Daniel Pauly dans la session Fisheries du congrès organisé par F. Teletchea et D. Pauly sur l’avenir de la pêche et de l’aquaculture, Saint-Pierre et Miquelon, octobre 2020. (ajourné COVID), 
  • "Pour une sociologie politique de 'la gouvernance des mers et des océans'. Ethnographie des réorganisations politiques induites par l’objectif de durabilité appliqué à la gestion des territoires maritimes et des ressources marine", ST 27 L’Etat vert à l’épreuve du bleu. Quelles réorganisations politiques pour la gouvernance des mers et des littoraux ? 15ème congrès de l’AFSP, Bordeaux, juillet 2020.
  • avec S. Gaba, “Resilience in Long-Term Social-Ecological Systems Research Sites”, Symposium, Sfecologie 2018, International conference on Ecological Sciences, octobre 2018.
  • avec S. Gaba, C. Guerbois, H. Fritz and V.  Bretagnolle, "Socio-ecological experiment approach to investigate interrelated social and ecological variables within a LTSER network", Session Knowledge and learning for resilient SES – social learning, knowledge co-creation, transdisciplinary research, George, Afrique du sud.

Mots clés :

Mise à jour le 05/11/2020

Contact

Camille Mazé
Chercheuse associée