Laure Squarcioni

Postdoctorante au Centre Emile Durkheim, Sciences Po Bordeaux | docteure en science politique | Qualification section 04

Postdoctorante au Centre Emile Durkheim, Sciences Po Bordeaux
Docteure en science politique
Qualification section 04

Domaines de spécialisation | Mots clés

  • Études législatives
  • Représentation politique
  • Partis politiques (plus particulièrement, comparaison PS, UMP- LR et LREM)
  • Genre et milieu académique
  • Méthodes qualitatives et quantitatives

Thèse soutenue en 2016 : "La dépendance au parti des députés français. Conquérir, exercer et conserver son mandat au PS et à l’UMP"

Résumé : Quelle relation lie un élu à son parti ? Cette thèse analyse le phénomène de dépendance au parti des députés en comparant le PS et l’UMP durant la XIIIe et la XIVe législature. La relation de dépendance au parti influence, avec une intensité variable, le comportement du député, dans de nombreuses sphères d’action du mandat et tout au long de sa carrière politique. La thèse d’un cycle de la dépendance est ainsi confrontée empiriquement, en croisant méthodes qualitatives et quantitatives. Plusieurs profils de dépendance au parti chez les députés ont été dégagés : l’utilitariste, le fataliste, le fidèle, et l’éléphant du parti. Ceux-ci sont déterminés par l’appartenance à un des deux partis, ainsi que par un effet fort de la carrière. Une analyse séquentielle de la carrière du député permet ensuite de souligner la multidimensionnalité du phénomène qui varie à la fois selon les temps de la carrière (conquérir, exercer et conserver son mandat) et les caractéristiques du député.

Responsabilités scientifiques et institutionnelles

Coordinatrice avec Viviane Le Hay et Morgan Lans de l’Atelier Méthodes du Centre Émile Durkheim

  • Organisation de formations (analyse de réseaux, Optimal Matching Analysis, Focus Group, Statistiques textuelles).
  • Organisation de rencontres pour discuter d’un point de recherche (observations, construction de la problématique et opérationnalisation, etc.).

Axes et ateliers du laboratoire

  • axe Légitimités, organisations et représentations (LOR)
  • atelier Méthodes

Recherches en cours

Projet européen SAGE (Systemic Action for Gender Equality), financé par la Commission européenne dans le cadre du programme Horizon 2020  "Science avec et pour la société" : 

http://www.sciencespobordeaux.fr/fr/l-institut/nos-priorites-et-nos-fondamentaux/systemic-action-for-gender-equality.html

http://www.sage-growingequality.eu/

Enseignement

  • études politiques
  • méthodes qualitatives
  • méthodes quantitatives

Publications récentes

  • avec Elisa deiss-Helbig et Danny Schindler, "Where is the party? Party Work and Party Representation in the District", Oscar Gabriel, Éric Kerrouche, Suzanne Schuttemeyer (eds), Political Representation in France and Germany: Attitudes and Activities of Citizens and MPs, Palgrave MacMillan, 2018, p. 117-139
  • "Devenir candidat en France : règles et pratiques de sélection au PS et à l’UMP pour les élections législatives de 2007 et 2012", Revue Politique et Sociétés, 36(2), 2017
  • avec Hugo Canihac, Coline Salaris, Victor Marneur et Corentin Poyet, "La perception des candidats à la présidentielle", Braconnier, Céline et Nonna Mayer (dir.), Les inaudibles. Sociologie politique des précaires, Paris, Presses de Sciences Po, 2015, p. 181-199
  • Recension de Patrick J. Egan, Partisan Priorities: How Issue Ownership Drives and Distorts American Politics (Cambridge, 2015), Revue Française de Science Politique, 64(6), décembre 2014
  • avec Olivier Costa et Tinette Schnatterer, “The French Constitutional Law of 23 July 2008 as seen by MPs: Working or Talking Parliament?”, The Journal of Legislative Studies, 19(2-special issue: "Parliamentary Representation in France"), 2013, p. 261-277

Autres pages

Academia

ResearchGate 

LinkedIn

Twitter

Mots clés :

Mise à jour le 25/04/2019

Contact

Laure Squarcioni
Postdoctorante

Laure Squarcioni