Léo Mignot

Postdoctorant projet AIB (the rise of Artificial Intelligence in Biomedicine) | Docteur en sociologie et chercheur associé, Centre Émile Durkheim/Université de Bordeaux

Domaines de spécialisation | Mots clés

  • Sociologie des sciences
  • Sociologie de la médecine
  • Méthodes quantitatives

Mots clés : intelligence artificielle en santé, innovation médicale, processus translationnel, cancérologie, radiologie et radiologie interventionnelle.

Axes et ateliers du laboratoire

  • Axe Savoirs | SENS
  • Atelier Méthodes

Recherches en cours

  • 2019-2022 : projet de recherche interdisciplinaire AIB « The rise of AI in biomedicine: its impact on research, clinic and knowledge diffusion »dirigé par Pascal Ragouet et financé par l’Institut National du Cancer (INCa).
  • 2015-2019 : projet de recherche interdisciplinaire « Analyse comparée de trois processus translationnels : les cas de la radiofréquence, des ultrasons hautement focalisés (HIFU) et de l’hyperthermie magnétique »dirigé par Pascal Ragouet et financé par l’Institut National du Cancer (INCa).
  • 2012-2015 : projet de recherche interdisciplinaire « La radiologie interventionnelle en oncologie : approche pluridisciplinaire d’une innovation médicale et de sa reconnaissance sociale »dirigé par Béatrice Jacques et financé par l’Institut National du Cancer (INCa).

Thèse soutenue le 19 décembre 2017 : 

Sociogenèse d’une spécialité médicale : le cas de la radiologie interventionnelle, sous la direction de Pascal Ragouet (Université de Bordeaux) et Yves Gingras (Université du Québec à Montréal). Financement initiative d’excellence IdEx Bordeaux.

sous la direction de Pascal Ragouet (Université de Bordeaux) et Yves Gingras (Université du Québec à Montréal). Financement initiative d’excellence IdEx Bordeaux.

Résumé 

Initiée dans les années 1960, la radiologie interventionnelle comprend les actes médicaux invasifs ayant pour but le traitement ou le diagnostic d’une pathologie réalisés sous guidage ou sous contrôle d’un moyen d’imagerie. L’enjeu de la thèse est de développer l’analyse sociohistorique de l’émergence d’une spécialité médicale – la radiologie interventionnelle – et d’en étudier les stratégies de légitimation. Trois axes d’investigation interdépendants sont plus particulièrement privilégiés. Le premier d’entre eux vise à comprendre comment est née cette pratique médicale en établissant l’archéologie des innovations dont elle résulte. Dans le deuxième, il s’agit d’analyser les stratégies de valorisation et les modes de faire-valoir de la radiologie interventionnelle. Les velléités d’autonomisation des radiologues interventionnels les ont ainsi conduits à mobiliser différents registres de légitimité (légitimité scientifique, légitimité professionnelle dans le champ médical, légitimité régulatoire). Le troisième axe permet quant à lui la prise en compte de la question de la démarcation sociale et des frontières. Étant porteuse d’une transgression de la dichotomie établie entre sphères diagnostique et thérapeutique, la radiologie interventionnelle a de fait entraîné une reconfiguration des relations entre spécialités.

Collaborations et séjours de recherche internationaux

  • Séjour d’échanges (février 2019, mai 2015) au Department of Social Studies of Medicineà McGill University (Montréal, Canada) : Thomas Schlich. Participation au projet BIS Helpdesk Transdisciplinarity and Innovation in Social Sciences: Media, Education and Medical Sociology
  • Séjour de recherche (février à juillet 2014) au Centre interuniversitaire de recherche sur la science et la technologie (CIRST) de l’Université du Québec à Montréal (Canada) : Yves Gingras.
  • Séjour de recherche (février à juillet 2014) au Centre de recherche du centre hospitalier de l’université de Montréal (CRCHUM, Canada) : Gilles Soulez.

Enseignement

  • 2019-2020 : Attaché temporaire d’enseignement et de recherche, Faculté de sociologie, Université de Bordeaux, 189 h
  • 2018-2019 : Chargé d’enseignement vacataire, Faculté de médecine, Université de Bordeaux, 40 h
  • 2015-2016 : Attaché temporaire d’enseignement et de recherche, Faculté de sociologie, Université de Bordeaux, 164 h
  • 2014-2015 : Doctorant Contractuel avec mission d’enseignement – Monitorat, Faculté de sociologie, Université de Bordeaux, 82 h
  • 2013-2014 : Doctorant Contractuel avec mission d’enseignement – Monitorat, Faculté de sociologie, Université de Bordeaux, 66 h
  • 2012-2013 : Doctorant Contractuel avec mission d’enseignement – Monitorat, Faculté de sociologie, Université de Bordeaux, 64 h
  • 2011-2012 : Chargé d’enseignement vacataire, Faculté de sociologie, Université de Bordeaux, 96 h
  • 2010-2011 : Chargé d’enseignement vacataire, Faculté de sociologie, Université de Bordeaux, 42 h

Total d’heures d’enseignement : 743 h

Publications récentes

  • en collaboration avec B. Jacques et P. Ragouet, "Innover aux frontières : reconfigurations de la profession de radiologue", Haxaire C., Moutaud B., Farnarier C., L’innovation en santé. Technologies, organisations, changements, Presses Universitaires de Rennes, 2018.

Communications récentes

  • "Rendre le corps transparent, rendre invisible le patient ?", Journées Francophones de Radiologie Diagnostique et Interventionnelle, Paris, 10 octobre 2019.
  • "Émergence d’une spécialité médicale et restructuration des champs de compétences professionnels : le cas de la radiologie interventionnelle", AFS : Congrès 2019 de l'Association Française de sociologie, Aix en Provence, 29 aout 2019.
  • "Sociologie de la radiologie interventionnelle : état des lieux et perspectives", Fédération de radiologie interventionnelle, Maison de la radiologie, Paris, 6 juin 2019.
  • "L’innovation biomédicale comme processus translationnel sous gouvernance néolibérale", Grandes Conférences des Archives Henri Poincaré, Strasbourg, 20 mars 2019 (en collaboration avec P. Ragouet).
  • "Translational Research, Translational Process: Medical Innovation and the Boundaries Between Science, Medicine and Industry", Workshop Social Studies of Medical Innovation, Bordeaux, 20 septembre 2018.
  • "L'innovation médicale et son évaluation : l'expérimentation au prisme de l'Evidence-Based Medicine", Séminaire épistémologie comparée de l'expérimentation en SHS et en sciences de la nature,Strasbourg, 6 septembre 2018.
  • "Science, Medicine and Industry: Translational Research as a Framework for Innovation", XIX ISA World Congress of Sociology, Toronto (Canada), 18 juillet 2018 (en collaboration avec V. Grimaud et P. Ragouet).

Mots clés :

Mise à jour le 08/03/2021

Contact

Léo Mignot
Docteur en sociologie

Léo Mignot