Romain Blancaneaux

Chercheur-associé en science politique au Centre Émile Durkheim Docteur en science politique

Domaines de spécialisation | Mots clés

  • Sociologie économique
  • Sociologie de l’action publique
  • Sociologie de l’action collective
  • Politiques agricoles

Mots clés : Syndicats, action collective, action publique, régulation, économie vitivinicole, agriculture, Europe

Axes et ateliers du laboratoire

  • axe Identifications
  • axe Légitimités, organisations et représentations (LOR)
  • axe Savoirs

Recherches en cours

Politiques de prévention et de recyclage des déchets, écologisation des pratiques (agriculture urbaine ; approche par une gestion cyclique des flux (déchets, eau, nutriments) ; valorisation, réutilisation ou coproduction de nouvelles ressources issus de l’agriculture comme la biométhanisation, mais également de l’industrie ; rôle des normes européennes dans le transition agroécologique et énergétique ; limpact de l’assouplissement des normes européennes en matière d’Agriculture Biologique (AB) sur les stratégies collectives (syndicales) et économiques (entrepreneuriales), les conversions d’agriculture conventionnels vers l’AB.

Enseignement

  • 2017-2018                     

Demi-ATER de 96 heures en Études politiques. Sciences Po Bordeaux. Niveau Licence 1, parcours général. Conférence de méthode en « études politiques ». En section 04, classé pour recrutement en tant qu’ATER à l’Université de Nantes, à Sciences Po Lyon, et premier à l’Université de Montpellier.

  • 2016-2017                    

Demi-ATER de 96 heures en science politique. Université Paris-Dauphine. Niveau Licence 1, parcours Licence Sciences et Organisations – Diplôme d’Etablissement de Gestion et Economie Appliquée (LSO – DEGEAD). Cours magistral de sociologie politique de l’Europe, niveau en L3, en Licence Sciences Sociales (LISS), parcours Action Publique ; Cours magistral de sociologie politique de l’Europe, niveau M1, Master Sciences des Organisations (MSO), parcours Action Publique et Régulations Sociales (APRS). Classé second en section 04 sur les listes de recrutement d’ATER à l’Université de Nantes, Paris 3 Sorbonne-Nouvelle, Montpellier, et Sciences Po Lyon.

  • 2011-2012                    

Charge de cours en Travaux Dirigés (TD) de 64 heures en sociologie des mobilités sociales. Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Niveau Licence 1, parcours Administration Économique et Sociale (AES).             

Publications récentes

  • “Foundations for a comparative research programme between wine markets in the 20th century”, Conca S. A., Le Bras S., Tedeschi P., Vaquero Pineiro M. (eds.), A History of Wine Production and Consumption in Europe, Volume II: Markets and Trade in the Nineteenth and Twentieth Centuries, Palgrave Macmillan, London, 2019 (à paraître).
  • “The Decline of French Label of Origin Wine”, Bonnano A., Feuer H., Sekine K. (ed.), Geographical Indications and Global Agri-Food : Development and Democratization, London, Routledge, 2019 (à paraître)

Communications récentes :

2018                              

  • «When the European Commission (dis)Credits Experts (un)Fit to Its Needs : The Decline of the French Label of Origin in Wine », World Congress of Sociology, RC40 Sociology of Agriculture and Food, « The Role and Significance of Geographical Indication As a Tool for the Development and Democratization of Agri-Food. Part II », Université de Toronto, 19 juillet.
  • « L’autonomie face au marché. Apparition et dilution d’une norme marchande autogérée : l’Appelation d’Origine Contrôlée (AOC) », Colloque « Que veut dire autonomie aujourd'hui ? Genèses et usages d'une catégorie d'action publique », Paris 1 Panthéon-Sorbonne, 18-19 juin.

2017                             

  • « Quand la politique européenne (dés)inhibe de nouvelles stratégies économiques. L’exemple du vin de cépage en Languedoc-Roussillon », Journées d’étude du Centre Emile Durkheim et de Pacte, Entre politique et marché : penser la « contrainte économique », Sciences Po Bordeaux, 27 janvier 2017.
  • « Quand la politique européenne (dés)inhibe de nouvelles stratégies économiques. L’exemple du vin de cépage en Languedoc-Roussillon », Doctoriales « Économie & Sociologie », Université Paris-Dauphine, 29 mars 2017.
  • « Changements d’échelles dans la régulation politique de l’économie (le secteur vitivinicole au prisme des régulations européennes en Gironde et en Languedoc-Roussillon) », Séminaire UNIVIGNE (UNIVIGNE), Université de Reims, 12 juin 2017.
  • « Conversion of the economic elites in the vine, and the rise of mass produced wine in Languedoc Roussillon (18th-19th centuries)», Conférence internationale de la European Rural History Organisation, Panel 4 « The Evolution of the Viticulture and Winemaking in Europe: Production, Retail System, Oenological Techniques, Terroir and Local Culture (18th-20th Centuries) », Louvain, Belgique, 12-13 septembre 2017.

à Discutanten anglais du Panel 4

  • • « (Se) grandir dans le négoce par temps de crise : l’apparition du "vin de château" en bordelais dans les années 1970 », Colloque international « Le ‘petit’ dans le monde vitivinicole », Université de Pau et des pays de l’Adour, 28-29 septembre 2017.
  • • « Des "isolés" faits collectifs. Retour sur la genèse d’un mouvement professionnel : les vignerons indépendants de France (VIF) en Languedoc-Roussillon », Colloque « Les métiers de la vigne, du vin et des alcools. Des terroirs aux territoires », IEA Paris, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (UVSQ), 20-21 novembre 2017.
  • • « Être "grands" parmi les "petits". Vignerons déclassés et inclassables hérauts du vin de table », Colloque « Les métiers de la vigne, du vin et des alcools. Des terroirs aux territoires », IEA Paris, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (UVSQ), 20-21 novembre 2017.

Mise à jour le 23/01/2019

Contact

Romain Blancaneaux
Docteur en science politique