Charlotte Brives

Chargée de recherche CNRS

Domaines de spécialisation | Mots clés

  • Anthropologie des sciences, anthropologie de la santé, virus, microbes, essais cliniques, bactériophages et phagothérapie, Antimicrobial Resistance, AMR

Axes et ateliers du laboratoire

  • axe Savoirs|SENS (co-responsable)
  • atelier Genre

Recherches en cours

Après une thèse d’anthropologie des sciences menée dans un laboratoire de biologie dans lequel j’étudiais l’impact des relations entre les chercheurs et leur objet de recherche, la levure Saccharomyces cerevisiae, sur la production des savoirs, j’ai réalisé deux post-doctorat subventionnés l’un par l’Agence Nationale de Recherche sur le Sida et les Hépatites Virales (ANRS), l’autre par le Sidaction. Il s’agissait alors d’étudier le design et le fonctionnement quotidien d’essais cliniques conduits en Afrique (Côte d’Ivoire, Burkina Faso et Afrique du Sud) sur le VIH/sida. Les dernières années de recherche ont ainsi été consacrées à la production de savoirs et de techniques pour lutter contre le VIH, qu’il s’agisse de moyens préventifs – comme dans le cadre de mes travaux sur la circoncision masculine en Afrique du Sud ou sur la prophylaxie pour prévenir la transmission mère-enfant durant l’allaitement au Burkina Faso – ou curatifs, comme pour l’essai mené en côte d’Ivoire sur la mise sous traitement précoce sur lequel j’ai travaillé durant deux ans. Au cours de ces recherches, le VIH a pris une place de plus en plus centrale, notamment en raison des multiples prises qu’il offre à l’investigation en fonction des acteurs avec lesquels il interagit : cause d’affliction et de douleur pour les patients ; entité cause de symptômes présentant un tableau clinique spécifique pour les médecins ; structure de protéines et d’acides ribonucléiques pour les biologistes moléculaires ; fléau pour les gouvernements ; manne financière non négligeable pour le marché du médicament.

Aujourd’hui mes travaux portent de façon générale sur une anthropologie des microbes, et s’intéressent au "tournant microbial" dans les sciences du vivant. Il s’agit ainsi d’analyser les relations humains-microbes par le prisme des sciences biologiques et biomédicales. Dans ce cadre, je m'intéresse plus particulièrement à la thérapie phagique, l'utilisation de virus bactériophages pour traiter les infections bactériennes. Au travers de deux projets (l'un financé par l'ANR, https://anr.fr/Projet-ANR-18-CE36-0001, l'autre par la Région Nouvelle-Aquitaine), il s'agit de documenter, d'analyser et d'accompagner le développement de cette thérapie qui peut potentiellement être une réponse viable à certains des problèmes soulevés par la montée en puissance de l'antibiorésistance bactérienne.

Publications récentes

Direction d’ouvrage 

  • avec Alexis Zimmer, Revue d’anthropologie des connaissances, 15(3-Un tournant microbien ?), 2021.
  • avec Emilia Sanabria et Frédéric Le Marcis, Special issue : The politics and practices of evidence in global health, Medical Anthropology, Cross-Cultural Studies in Health and Illness, 35(5), 2016

Articles publiés dans des revues à comité de lecture 

  • avec Rémy Froissart, "Evolutionary biology and development model of medicines: A necessary ‘pas de deux’ for future successful bacteriophage therapy", Journal of evolutionary biology, 2021.
  • avec Alexis Zimmer, "Écologies et promesses du tournant microbien", Revue d’anthropologie des connaissances, 15(3-Un tournant microbien ?), 2021.
  • avec Alexis Zimmer, "Évolutions et involutions dans la biomédecine", Revue d’anthropologie des connaissances, 15(3-Un tournant microbien ?), 2021.
  • avec M. Ansaldi, P. Boulanger et al., Les applications antibactériennes des bactériophages, Virologie, 24(1), 2020, p. 23-36.
  • avec M. Ansaldi, P. Boulanger et al., Un siècle de Recherche sur les Bactériophages, Virologie, 24(1), 2020, p. 9-22.
  • avec Jessica Pourraz, “Phage therapy as a potential solution in the fight against AMR: obstacles and possible futures?”, Palgrave Communications, 6, 100, mai 2020.
  • "Que font les scientifiques lorsqu’ils ne sont pas naturalistes ? Le cas des levuristes", L’Homme, 222, 2017, p. 35-56
  • "The myth of a naturalised male circumcision : heuristic context and the production of scientific object", Global Public Health, 2017
  • avec Emilia Sanabria et Frédéric Le Marcis, "What’s in a context ? Tenses and tensions in Evidence-Based Medicine", Introduction to the special issue on EBM, Medical Anthropology, Cross-Cultural Studies in Health and Illness, 35(5), 2016
  • "Biomedical Packages: adjusting drugs, bodies and environment in a phase 3 clinical trial", Medicine, Anthropology, Theory, 3(1), 2016, p. 1-28
  • "'Pour eux c’est seulement à propos de la mortalité', la production des données et ses conséquences dans le déroulement d’un essai clinique", Sciences Sociales & Santé, 33(2), 2015, p. 41-64
  • avec Frédéric Le Marcis, "Re-imaginer des communautés ? Les conséquences du traitement précoce contre le VIH/sida en Côte d’Ivoire", Terrain (64), p. 84-103, 2015
  • "Identifying ontologies in a clinical trial", Social Studies of Science, special issue : "A turn to ontology on STS ?", 43 (3), 2013, p. 397-416

Chapitre d'ouvrages

  • "From fighting against to becoming with, viruses as companion species", Jean-Denis Vigne et Charles Stépanoff (eds.), Hybrid Communities: Biosocial Approaches to Domestication and Other Trans-species relationships, London, Routledge, 2019.

Autre

  • avec Rémy Froissart, Cécile Breyton et Claire Le Marrec, 'French Phage Network' Annual Conference 2018 - Fourth Meeting Report, Viruses, 11(5), 2019, p. 470

Communications récentes

  • Antibiotic in society,Panel 4: Antibiotic science, technology and infrastructures, AMIS, Fresh Approaches to the Study of antimicrobials in Society, 17 décembre 2020.
  • "Pluribiose : vivre avec les virus, mais comment ?", Séminaire interdisciplinaire Penser la pandémie Bourgogne-Franche-Comté, 12 novembre 2020.
 
  • "Quel(s) modèle(s) de développement pour la thérapie phagique ?", 10e colloque d'économie de la Santé "Contre la résistance aux antibiotiques, des virus tueurs de bactéries ?", MTRL et l'association Charles Gide, Lyon, 10 octobre 2020. 
  • Dialogue entre Charlotte Brives, Guillaume Lachenal et Alexis Zimmer, La Manufacture d'idées, Hurigny, 21-23 août 2020. 
  • avec Thomas Bonnin, "Phage Therapy now and then: Continuing Epistemic Issues in the Development of a 'Misfit' Therapy", Second Meeting of the Philosophy In Biology and Medicine (PhilInBioMed) International Network, Bordeaux, 14-15 octobre 2019.
  • avec Rémy Froissart, "Dealing with Bacteriophage Evolvability in the Development of Phage Therapy", Jacques Monod Conferences 'Virus evolution on the mutualist-parasite spectrum', Roscoff, 21-25 octobre 2019.
  • avec Jessica Pourraz, "The Perils and Promises of Phage Therapy in the Fight against Antimicrobial Resistance", 4S Annual Meeting - Innovations, Interruptions, Regenerations, New Orleans (États-Unis), 4-7 septembre 2019.

Presse & grand public

  • "Covid 19 : un virus, des récits", émission Dans le texte, Hors-Série, 28 novembre 2020.
  • "Pluribiose. Vivre avec les virus, mais Comment?", Terrestres.org, 14, 1er juin 2020. (traduit en mandarin)
  • "Politiques de l'amphibiose: la guerre contre les virus n'aura pas lieu", Le Media, 31 mars 2020.
  • traduit en anglais : "The politics of amphibiosis, the war against viruses won't take place"", Somatosphere, 19 avril 2020.
  • traduit en allemand : "Die Politik der Amphibiose – ein Krieg gegen Viren kann nicht geführt werden", Zeitpunkt, 166 (nov-Jan2021).

Mots clés :

Mise à jour le 01/09/2021

Contact

Charlotte Brives
Chargée de recherche