Guy Tapie

Professeur de sociologie, École nationale supérieure d’architecture et de paysage de Bordeaux

Domaines de spécialisation | Mots clés

Mots clés : sociologie urbaine, sociologie des professions, habitat, métropolisation, architecture, urbanisme, comparaison internationale

Responsabilités scientifiques et institutionnelles

  • Membre du groupe national « Désirs et valeurs de l’architecture », sur invitation de la Ministre de la Culture et de la Communication (2018)
  • Membre du Comité scientifique de la Cité de l’Architecture et du Patrimoine (depuis 2019).
  • Créateur et Directeur de Professions Architecture Ville Environnement (PAVE), 2002 – 2015, laboratoire de recherche habilité par le Ministère de la Culture
  • Membre désigné du conseil scientifique de l’ensapBX (2005-2018) puis membre élu de la Commission Recherche
  • Membre élu du Conseil d’administration de l’ensapBX (2005-2011 puis 2014-2017)
  • Créateur et membre du secrétariat scientifique du Réseau sur les Activités et les Métiers de l’Urbanisme et de l’Architecture (RAMAU)
  • Membre du Comité de pilotage du Centre d’innovation sociétal, Forum Urbain de Bordeaux, (2015 – 2019)
  • Participation à de nombreuses commissions de l’ensapBX : Commission de la Pédagogie et de la Recherche, Conseil Pédagogique et Scientifique, Jurys de concours de recrutements, recrutement des étudiants)

Axes et ateliers du laboratoire

Axe Identifications

Axe Légitimités, organisations et représentations

Recherches en cours

De nombreux travaux de sociologie générale, de sociologie urbaine, des professions ou d’autres qui portent sur la fabrication des villes et de l'habitat, croisent formes de vie sociale, systèmes socio-politiques et formes matérielles. M’inscrivant dans ce champ théorique, mes réflexions se focalisent sur la fabrication des espaces (architecture, espaces urbanisés, métropoles). Elles se déploient en trois axes principaux.

  • Le premier se place du point de vue des acteurs et des dispositifs d’organisation dont les fonctions essentielles sont de décider, de planifie, de penser, de gérer, le cadre de vie matériel. En continuité avec une production passée, je m’intéresse aux professions, métiers de l’architecture et de l’urbanisme et à toutes leurs déclinaisons dont la plus récente concerne les activités de médiation et de diffusion de l’architecture. L’objectif est d’analyser les substrats disciplinaires, les pratiques et les résultats de l’activité de ces groupes. Au-delà d’une approche substantive, je replace leur action dans les systèmes de décision et les dispositifs de production, en m’attachant en particulier à caractériser les processus de coopération en jeu et à saisir les dynamiques collectives de fabrication des espaces.  La ville, maintenant la métropole, et les projets urbains, architecturaux, territoriaux, sont le cadre de mes investigations et théorisations.
  • Un deuxième axe interroge l’habitat dans les sociétés contemporaines. Les savoirs accumulés à son propos sont  remarquables, de l’analyse des politiques publiques aux formes spatiales ou encore au regard de l’évolution des modes de vie. L’actualité du thème est plus grande que la production et la conception d’habitat révèle des processus culturels, sociaux, politiques fondamentaux. J’inscris mes productions dans des recherches ciblées sur les pratiques contemporaines (habitat participatif, habitat individuel, habitat sécurisé, exclusion) dans le cadre d’une théorisation plus générale sur les significations de l’habiter dans les sociétés humaines.
  • Un troisième axe replace l’analyse des formes matérielles (territoires, espaces architecturaux et urbains) dans des dynamiques historiques et sociétales confrontées à de nouveaux impératifs économiques, sociaux et écologiques dont « la transition énergétique ». Travailler sur plusieurs contextes régionaux, nationaux et locaux s’est imposé pour être en phase avec la globalisation des enjeux, l’interrogation sur le pouvoir des Etats nations et sur le transfert de plus en plus rapide d’expériences et de savoirs. C’est l’occasion de mises en perspective internationales pour appréhender les questions spatiales et sociétales à une autre échelle.

De manière transversale, j’interroge des pratiques  scientifiques pluridisciplinaires entre le champ de la sociologie, de l’architecture et de la ville.

Encadrement de recherches doctorales

  • ALI-OUALLA Myriame, Les trajectoires spatiales et territoriales des migrants marocains : pour une anthropologie de l'espace contemporain
  • AMBAL Julie, Construction des imaginaires urbains : projets urbains et mobilité. Bordeaux, Curitiba et Cincinnati
  • CHABOT Caroline (co-tutelle Université Fédérale du Parana, Brésil), Méga évènements internationaux et politiques urbaines, l’avenir des favelas. Les cas de Rio de Janeiro et de Curitiba
  • JAMMET Louise, Penser les villes du XXIe siècle : modèles et utopies. Anticiper le futur. (Co-encadrement de J. Kent Fitzsimons, ENSAP Bordeaux, Laboratoire PAVE)
  • LABARCHÈDE Manon, Lieux de vie des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer : architecture et appropriation spatiale et territoriale
  • PEREZ Flora, Stratégies de coopération des acteurs jeunesse et dynamique urbaine à l’échelle métropolitaine : étude des pôles territoriaux de coopération jeunesse

Enseignement

  • Cours  Société et architecture
  • Cours : sociologie de l’habitat : société, modes de vie, appropriation (Ensapbx)
  • Cours : Initiation à la recherche (Ensapbx)

 Publications récentes

Bibliographie en ligne

Portrait

Mots clés :

Mise à jour le 11/05/2021

Contact

Guy Tapie
Professeur de sociologie

ENSAP Bordeaux
740 Cours de la Libération - CS70109
33405 Talence cedex

Informations complémentaires