Johana Contreras

Docteure en sociologie

Domaines de spécialisation | Mots clés

  • Recherche comparative des systèmes éducatifs
  • Expériences des acteurs et cultures scolaires
  • Inégalités à l'école
  • Modes de régulation des systèmes éducatifs

Axes et ateliers du laboratoire

  • Axe « Vulnérabilités, inégalités, parcours »

Recherches en cours

Thèse de doctorat (soutenue en novembre 2014) Titre: Les modes de production des inégalités, les cultures scolaires et les expériences des élèves : une comparaison des systèmes éducatifs français et chilien.

 Cette recherche porte sur les inégalités sociales dans les systèmes éducatifs français et chilien. À la différence de l’abondante littérature sur ce sujet dans la sociologie de l’éducation et dans d’autres disciplines, ce travail ne vise ni à expliquer les inégalités ni à comparer leur ampleur. À partir d’une approche compréhensive basée sur la sociologie de l’expérience, nous étudions le lien entre les modes de production des inégalités au sein de chaque système éducatif et les expériences des élèves. Cette question est appréhendée à partir d’une comparaison qualitative consistant en un examen de la législation, des études empiriques et des statistiques décrivant chaque modèle d’une part, et en une enquête de terrain auprès des enseignants et des élèves d’autre part. Des entretiens semi-directifs ont été effectués dans quatre lycées de chaque pays incluant 119 personnes (79 élèves et 40 professeurs). Ces deux systèmes se rapprochent de deux figures idéal-typiques de production des inégalités : le mode socio-économique au Chili et le mode scolaire-culturel en France. Ces modes de production façonnent les expériences scolaires en termes de leur contenu et de leur distribution. Au Chili, les expériences des lycéens reflètent les inégalités socio-économiques, se traduisant par des sentiments de macro-injustice ; en France les expériences se configurent autour des inégalités proprement scolaires avec une prééminence des sentiments de micro-injustice. Enfin, la culture scolaire nationale agit sur ce rapport entre les modes de production et les expériences ; au Chili elle atténue la critique de l’injustice de l’École alors qu’en France, elle l’exacerbe.

Mots clés : Inégalités à l’école, expérience scolaire, culture scolaire, comparaison des systèmes éducatifs, sentiments d’injustice à l’école

Enseignement

  • Année universitaire 2013-2014 : Université de Bordeaux

TD Faits et Analyses. Licence de sociologie, première année.

  • Année universitaire 2008 : Université Catholique de Santiago, Chili

Programme de formation continue PENTA UC. Cours magistral pour professeurs des écoles et professionnels de l’éducation.

  • Année universitaire 2007 : Université Alberto Hurtado, Chili

Cours magistral "Introduction à la psychologie". Licence en pédagogie, première année.

Publications récentes

  • Moretti, R. et Contreras, J. « Towards a socially disenchanted psychological development perspective: A dialogue between theories of social reproduction and a Vygotskian cultural-historical perspective ». In J. Cresswell, A. Haye, A. Larrain, M. Morgan et G. Sullivan (Dir.). Dialogue and debate in the making of theoretical psychology. Concord, Captus University Publications, 2015, p. 393-168.
  • Contreras, J.  « Parcours et expériences scolaires : les cas de la France et du Chili ». In S. Ertul, J-P. Melchior et E. Widmer (Dir). Travail, Santé, Éducation. Individuation des parcours sociaux et inégalités. Paris, Éditions L’Harmattan, 2013, p. 159-168. 
  • Contreras, J. « Las experiencias de desigualdad en el sistema educativo chileno y francés: Los desafíos de los alumnos en la educación de masas del siglo XXI ». Revue Coloquios Echfrancia, 1(3), 2011, p. 2-24.

Mots clés :

Mise à jour le 26/04/2016

Contact

Johana Contreras
Docteure en sociologie

Informations complémentaires