Maitena Milhet

Docteure en sociologie Chargée d’étude à l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies

Domaines de spécialisation | Mots clés

  • Sociologie des drogues (produits, usagers, politiques publiques)
  • Sociologie de la déviance
  • Sociologie de la santé

Axes et ateliers du laboratoire

Axe VIP « Vulnérabilités, inégalités, parcours »

Recherches en cours

Mes recherches actuelles portent principalement sur l’articulation entre usages de drogues, santé mentale et vulnérabilité sociale. Je suis notamment impliquée sur les projets suivants (2018-2020) :

  • APROCHE (Les Addictions dans le PROgramme « un CHEz soi d’abord »)

L’étude se penche sur l’expérience du programme « Un chez soi d’abord » et son impact sur les addictions du point de vue des personnes en situation de précarité sociale et présentant des troubles psychiatriques qui en bénéficient dans quatre villes françaises –Lille, Marseille, Paris, Toulouse. Elle est menée en partenariat l’équipe du Professeur Auquier EA3279 – faculté de Médecine Université de la Méditerranée.

  • APACHES (Attentes et Parcours liés au CHEmSex)

L’enquête porte sur les trajectoires de consommations de drogues en contextes sexuels (chemsex) et les attentes envers les dispositifs d’aide. Elle est conduite à la demande de la Direction générale de la santé, en partenariat avec le SESSTIM « Sciences Economiques & Sociales de la Santé & Traitement de l’Information Médicale » (UMR INSERM / IRD / Aix Marseille Université).

  • DOPADOS

Conduite en collaboration avec l’équipe du Professeur Brousse (CHU Clermont Ferrand – Université d’Auvergne EA 7280 Npsy-Sydo), cette enquête vise à produire une analyse compréhensive des comportements d’usages de médicaments non conformes au cadre médical par des jeunes lycéens et étudiants de la région AURA.

En plus de ces travaux qui interrogent les trajectoires individuelles et institutionnelles des personnes, je projette d’élaborer dans les mois qui viennent des projets consacrés plus spécifiquement aux pratiques professionnelles d’une diversité d’intervenants impliqués auprès des usagers de drogues. La connaissance des pratiques et logiques que les acteurs déploient au quotidien dans une série de dispositifs demeure en effet un point aveugle.

A l’OFDT, je me partage entre l’unité Évaluation des politiques publiques et l’unité Tendances récentes et nouvelles drogues (TREND) analysant notamment l'évolution des contextes d'usages et des profils de consommateurs. Cette double implication me permet de conduire ou superviser des enquêtes sociologiques portant à la fois sur des dispositifs conçus par les pouvoirs publics en matière de drogues et sur l’expérience des différentes populations d’usagers qui en sont les destinataires. Ces enquêtes sont réalisées à la demande des pouvoirs publics ou bien en réponse à des appels d’offre de recherche (IRESP, INCA, Union Européenne…). Certaines d’entre elles sont menées en partenariat avec des équipes de recherche pluridisciplinaires.

Je privilégie dans ces travaux une approche centrée sur le point de vue des acteurs, leurs logiques et la compréhension de leur expérience. S’agissant des usagers de drogues, cette approche se révèle toujours innovante dans un champ dominé par les cadres d’analyses (bio) médicales. Le concept hégémonique d’addiction annule en lui-même la faculté de penser une rationalité individuelle. Les usagers de drogues n’existent pas en tant qu’individus acteurs de leurs parcours de vie. En outre, les stigmates affectant ces populations (a fortiori les plus précaires) entravent la légitimité et la prise en considération de leur parole.

Publications récentes

Mise à jour le 10/10/2018

Contact

Maitena Milhet
Chercheuse associée

Informations complémentaires