Valérie Verclytte

Docteur en science politique, historienne

Domaines de spécialisation | Mots clés

  • Démocratie sociale
  • Partenariat social en France
  • Protection sociale
  • Rôle des organisations syndicales et patronales dans la fabrique des politiques sociales
  • Dématérialisation et robotisation

Recherches en cours

Thèse de science politique soutenue à l’IEP de Paris le 20 juin 2012. Mention très honorable avec les félicitations du jury.

Titre de la thèse : « La protection sociale paritaire en France, 1982-2001. Une approche triadique des rapports entre les « partenaires sociaux » et l’État »

Enseignement

  • Enseignant à l’IEP de Bordeaux : conférences d’Études politiques ; concours Prep’ENA (« question contemporaine d'ordre général portant sur le rôle des pouvoirs publics et leurs rapports à la société »)
  • Organisation et mise en place de jeux de rôles : en 2015-2016

- « Dématérialisation, robotisation, ubérisation : quels enjeux pour les partenaires sociaux ? », en partenariat avec l’UIMM Gironde Landes
- « Parlement européen : Ouvrir les frontières extérieures de l’Europe ? », en partenariat avec la Maison de l’Europe

Publications récentes

  •  « Quand la CGT mène campagne. Les élections à la Sécurité sociale de 1983 », Histoire@Politique, n°26, été 2015.
  •  « L'insulte : une continuation de la négociation par d'autres moyens ? Vingt ans de pratiques syndicales » in Federico Bravo (dir.), L’insulte, Presses Universitaires de Bordeaux, 2015.
  • « Force Ouvrière et la construction des rapports de force dans le domaine de la protection sociale, 1981-1984 » in Michel Dreyfus, Michel Pigenet (dir.). Les meuniers du social. Force Ouvrière, acteur de la vie contractuelle et du paritarisme, fin des années cinquante - début des années quatre-vingt, Paris, Presses Universitaires de la Sorbonne, 2011, p. 247-258.

Mots clés :

Mise à jour le 03/11/2015

Contact

Valérie Verclytte
Docteur en science politique