Caroline Dufy

Maître de conférences en sociologie

Domaine de spécialisation | Mots clés

  • Sociologie économique,
  • Sociologie des normes, des standards et de régulation de l’action économique
  • Sociologie des politiques publiques et des transferts institutionnels
  • Sociologie des marchés

 Mots clés : Russie, aire post-soviétique, échanges économiques, marché, transactions, économie informelle

Responsabilités scientifiques et institutionnelles

Codirectrice de la collection « Europe : Terrains d'enquête », éditions Pétra, Paris. 

Membre du Conseil scientifique de Sciences Po Bordeaux

Axes et ateliers du laboratoire

Axe « Sociologies de l'International »

Atelier « Lectures en sociologie économique »

Recherches en cours

Les travaux entrepris au cours des trois dernières années approfondissent une réflexion antérieure entamée sur les processus d’articulation du marché et de la norme, sur la construction de la frontière entre norme et marché, tout en l’ancrant dans un prisme plus général. L’ambition de cet axe de recherche est d’analyser la mise en forme des activités économiques par les politiques publiques, en articulant les différents espaces de mobilisation, de reformulation des enjeux et d’interprétation des politiques publiques par les acteurs concernés à différents niveaux, du niveau international au niveau local. Dans cette perspective, j’ai développé deux orientations simultanées : la première est comparatiste et internationale, la seconde empirique et multiscalaire.

La perspective comparatiste organise un dialogue original et fructueux avec des africanistes et spécialistes des pays émergents. Ce travail a conduit à interroger fondamentalement la nature des relations entre pouvoir politique et milieux des affaires à l’aide de quelques catégories d’analyse : le patrimonialisme et néo-patrimonialisme, la corruption, ou le capitalisme de copinage (crony capitalism). Cette orientation a donné lieu à une journée d’étude organisée à l’IEP de Bordeaux en octobre 2012 (n°33). Elle a rassemblé de nombreuses contributions de collègues étrangers et français. Elle a abouti à la publication d’un numéro spécial publié dans la Revue Internationale de Politique Comparée (n°12) intitulé « Pouvoirs présidentiels, gouvernance et milieux d’affaire dans les Etats post-soviétiques et africains ». Ce numéro spécial dirigé en collaboration avec Daniel Bach (IEP de Bordeaux, CED) a rassemblé 9 articles écrits par des collègues issus d’institutions de recherche françaises, russes, américaines et néerlandaises. Ce numéro, qui a nécessité la supervision de traductions de l’anglais et du russe, des révisions d’auteurs et des épreuves finales,  est paru un an après la journée d’étude.

Dans le cadre de cette activité éditoriale collective, j’ai également publié dans ce même numéro un article écrit en collaboration avec une collègue africaniste Céline Thiriot (IEP de Bordeaux, LAM) (n°16). Cette réflexion originale est une critique sévère des théories de la transition, et de la démocratisation mises en œuvre depuis les années 1980  sur les différents continents. Elle propose également un renouvellement des perspectives théoriques sur les trajectoires politiques diversifiées de pays africains et post-soviétiques, entre stabilité autocratique et fragilités démocratiques. Cette réflexion est actuellement approfondie à travers une autre contribution, présentée en collaboration avec Alice Sindzingre (Université de Paris Ouest Nanterre, Economix) au colloque de l’International Political Science Association de Montréal en juillet 2014 dans le cadre du RC 30 Comparative Public Policy (n°36). Cette présentation, intitulée « Successes or Failures of ‘Developmental’ Policies, Rent and Conditionality: Comparing Russia and Sub-Saharan Africa » a reçu le prix du meilleur article en analyse politique comparée. Une version reformulée de cette présentation doit être soumise début 2015 à la revue Journal of Comparative Policy Analysis. L’article, qui s’intègre dans une approche d’économie politique, montre les effets politiques et sociaux de la rente, en établissant les mécanismes de production et reproduction d’une relation spécifique entre pouvoir politique et oligarchie. Cette contribution qui a ambition plus fondamentale de penser la stabilité de l’autoritarisme mobilise les concepts de légitimation, d’idéologie et d’instrumentalisation politique du développement économique. 

Enseignement

Économie internationale,Économie politique internationale, méthodologie des sciences politiques, économie du risque-pays, Contemporary Russia in International Relations (en anglais) 

Publications récentes

  •  2015 : “Redefining Business Values in Russia: the Boundaries of Globalization and Patriotism in Contemporary Russian Industry”, Europe Asia Studies, numéro spécial dirigé par Marlène Laruelle, Kathy Rousselet, Françoise Daucé, Myriam Desert, Anne Le Huerou, 67(1), p.84-101.
  • 2013 : « Les apories de la transitologie », avec Céline Thiriot, in Daniel Bach & Caroline Dufy (dir.), « Pouvoirs présidentiels, gouvernance et milieux d'affaires dans les États post-soviétiques et africains », Revue Internationale de Politique Comparée, 3, avril, p. 19-40. 
  • 2011 :« Devenir entrepreneur au début des années 1990 : entre créativité et profit, eux trajectoires de construction d’un ‘bizness ‘ »,Revue d’Études Comparatives Est-Ouest,42(3), p. 139-162.
  • 2011, « Faire crédit aux PME : calcul, garanties et collecte de l’information dans la Russie des années 2000 », Genèses, Sciences sociales et Histoire, septembre, p. 47-68.

Bibliographie

Autre page personnelle

Mots clés :

Mise à jour le 18/03/2015

Contact

Caroline Dufy
Maître de conférences

Sciences Po Bordeaux
11 allée Ausone
33607 Pessac cedex

05 56 84 41 54
Contacter par courriel

Informations complémentaires