Claire Schiff

Maître de conférences en sociologie, Université de Bordeaux

Domaines de spécialisation | Mots clés

  • Migration et relations interethniques /Migration and ethnic relations
  • Jeunesse / Youth
  • Sociologie urbaine / Urban sociology
  • Education comparative internationale / Comparative and international education
  • Mariages transnationaux / transnational marriages

Responsabilités scientifiques et institutionnelles

  • Chargée de mission relations internationales et internationalisation pour le Collège des Sciences de l’Homme de l’Université de Bordeaux et co-responsable de l’Espace Collaboratif Relai Internationale (ECRIN) / In charge of internationalisation for the College of Social and Human Sciences.
  • Member of the Sociology of Education Research Network (RC10) of the European Sociological Association.
  • Member of the Research Committee on the Sociology of Migration (RC31) of the International Sociological Association.
  • Membre of the scientific Council of the International Network for Diversity and Education (RIED-Réseau international Education&Diversité).

Axes et ateliers du laboratoire

Axe Identifications

Axe Vulnérabilités, inégalités, parcours (VIP

Recherches en cours

  • Responsable du Projet ALTERECOLE : Les dynamique territoriales et scolaires dans la construction de l'altérité : élèves migrants, itinérants et autres 'outsiders' dans les espaces socio-scolaires segmentés.
    Financement : Conseil Régional d’Aquitaine, Juin 2015 – Juin 2018Le projet ALTERECOLE vise à cerner l’impact des dynamiques territoriales et du contexte scolaire urbain et semi-rural aquitain sur la place qu’occupent les élèves migrants, et les autres dans un espace social et scolaire segmenté. Il cherche non seulement à comprendre ce que le contexte local « fait » aux trajectoires et aux identités des nouveaux venus mais plus largement ce que ces nouveaux arrivants « font »  aux identités collectives, territoriales et scolaires qui caractérisent les quartiers et les établissements qu’ils fréquentent. Ce faisant, la question de l’altérité qui est ici posée dépasse les seules catégories des migrants puisqu’il s’agit plus profondément de comprendre comment se créent des frontières symboliques à l’école en fonction des contextes sociaux et scolaires qui connaissent des arrivées de populations nouvelles issues ou non de l’immigration. Le projet s’inscrit ainsi à la jonction de trois champs de recherche portant l’un sur les nouvelles immigrations, l’autre sur les inégalités territoriales et la scolarité et le troisième sur la construction des frontières symboliques de la différence. En analysant un ensemble de configurations territoriales et scolaires représentatif de la diversité du contexte aquitain caractérisé par un fort contraste entre l’agglomération bordelaise et des départements à dominante rurale ou qui comportent des centres urbains de taille moyenne, nous chercherons à cerner à la fois les dimensions objectives qui orientent les trajectoires des élèves (offre scolaire, hiérarchie entre établissements, stratégies des familles) en tenant compte des trois niveau, primaire, collège, lycée, et à saisir les dimensions plus subjectives d’identification et de différenciation entre les jeunes.
  • Je m’intéresse aux expériences, aux modes d’identification et aux rapports sociaux engendrés par l’immigration et par les situations de mixité ethnique et culturelle, à l’école, dans la ville et au sein de la famille. / My research examines the experiences, identities and social relations deriving from migration, and ethnic and cultural diversity, in schooling, urban contexts, and within families
  • Mes premières recherches ont porté sur les relations entre les migrants nouvellement arrivés en France et les Français issus des immigrations post-coloniales. / My initial research focused on relations between newly arrived migrants and latter generations of post-colonial minorities in France.
  • Je mène actuellement avec Ronan Hervouet une recherche sur les mariages transnationaux entre les femmes de l’Est et les hommes de l’Ouest. / I am presently carrying out a project with Ronan Hervouet on transnational marriages between women from post soviet countries and western men
  • Je participe également aux recherches menés par le réseaux MIGRITI « Subjectivités et rapports aux institutions de socialisation dans l'immigration et l'itinérance : la participation socio-scolaire des enfants » (migriti.hypotheses.org), ainsi qu’à EVASCOL « Evaluation de la scolarisation des élèves allophones nouvellement arrivés et des enfants issus de familles itinérantes et du voyage, financé par le Défenseur des Droits (evascol.hypotheses.org). / I am also a member of the research team MIGRITI « Subjectivities and institutional relations of migrants and voyageurs : the schooling of children » (migriti.hypotheses.org) and a participant in the EVASCOL project to evaluate the schooling of newly arrived migrants and travelers » (evascol.hypotheses.org).

Enseignement

  • Sociologie de l’immigration (Licence 2) / Sociology of migration (Bachelor level)
  • Sociologie comparative et internationale de l’éducation (Licence 3)/ Sociology of Comparative and International Education (Bachelor level)
  • Théories de l’ethnicité et des relations raciales (Licence 3) / Theories of racial and ethnic relations (Bachelor level)
  • Séminaire Cultures : pratiques et identifications (Master 1) / Seminar on cultural practices and identifications (Masters level)
  • Lecture, étude et recherche de l’Anglais en sociologie (Licence 3, Master 1 et 2)/ Reading, studying and researching sociological texts in English (Bachelor and Masters level)
  • Ville et immigration (Master 2 politiques urbaines)/ Migration and the city (Masters in urban policy)

Publications récentes

Mots clés :

Mise à jour le 14/03/2016

Contact

Claire Schiff
Maître de conférences

Université de Bordeaux
3 Place de la Victoire
33076 Bordeaux cedex

05 57 57 18 57
Contacter par courriel

Informations complémentaires