Éric Macé

Professeur de sociologie à l'Université de Bordeaux ; Chercheur associé au Centre d'Analyse et d'Intervention Sociologiques (EHESS CNRS UMR 8039)

Domaines de spécialisation | Mots clés

  • Sociologie des guerres postcoloniales contemporaines
  • Sociologie comparée des rapports de genre et de sexualité dans le monde
  • Sphère publique et médiacultures

Responsabilités scientifiques et institutionnelles

  • Membre élu de la Commission Recherche de l’Université de Bordeaux
  • Membre du bureau de la Faculté de sociologie de l’Université de Bordeaux
  • Responsable du parcours « Science Politique et sociologie comparatives »  du Master de sciences sociales de l’Université de Bordeaux et de Science Po Bordeaux

Axes et ateliers du laboratoire

Animation de l'axe Sociologies de l'international et de l'atelier Prendre position !

Membre de l'axe Identifications

Recherches en cours

La sociologie des rapports de pouvoir s’intéresse à la manière dont les acteurs configurent conflictuellement les cadres, les catégories, les identités et les problèmes constitutifs d’une définition disputée du réel. Au contraire d’une sociologie de la domination qui suppose une objectivité surplombante des rapports sociaux et des rationalités impersonnelles, la sociologie du pouvoir décrit comment le pouvoir s’exerce et comment cet exercice relationnel est vulnérable, faisant des individus et des groupes des acteurs plutôt que des agents ou des victimes.
Après une série de travaux portant sur les dynamiques des rapports de pouvoir jusque dans les médiacultures et au sein de la sphère publique, mes recherches portent dorénavant sur deux thématiques.

  • Sociologie des guerres contemporaines : à partir des concepts de seconde modernité et de cosmopolitisation du monde proposés par Ulrich Beck, ainsi que de la notion de « cadres de guerre » développé par Judith Butler, il s’agit de comprendre en quoi les guerres contemporaines participent d’une mondialisation des rapports sociaux, principalement dans leur dimension postcoloniale. Dernière publication :  « Des cadres de guerre vulnérables ? La série Homeland, une heuristique critique de la ‘guerre au terrorisme’ », Réseaux, 2016,  n°199, 79-105.
  • sociologie comparative internationale des arrangements de genre : dans le prolongements des recherches portant sur la racialisation du sexisme, sur la question transgenre et sur les stéréotypes de genre, et dans le prolongement du raisonnement proposé dans l’ouvrage L’après-patriarcat (Seuil, 2015), il s’agit de décrire et de comparer les arrangements de genre propre à chaque société nationale contemporaine, depuis les diverses formes d’arrangements de genre « post-patriarcaux » au sein de l’Union Européenne jusqu’aux diverses formes d’arrangements de genre « composites » dans la plupart des autres sociétés nationales, notamment dans les sociétés où l’islam est majoritaire.

Encadrement de recherches doctorales

Thèses en cours de direction 

  • FREIRES FERREIRA Ana Carolina (2017) : Une subordination sans protection ? Les paradoxes de l’adhésion religieuse des femmes des favelas brésiliennes au pentecôtisme
  • ISMAEL Afraa (2013) : Interdits et pratiques de l’avortement en Syrie (Maître de conférence à l’Université de Lattaquié, Syrie).
  • DELAUNAY Marine (2014) : La fabrique contemporaine des violences conjugales. Étude comparative des sociétés suédoise  et française (contrat doctoral MESR).
  • DE FREITAS Jeane (2014) : La socialisation politique des lycéens brésiliens et français par les réseaux sociaux (enseignante à l’Université Fédérale de Rio Grande do Norte, Brésil).
  • KHAZAEI Tahereh (2014) :La phénoménologie des rapports de genre chez des immigrants iraniens en France et de retour en Iran (non financée)
  • NIANG Soukeyna Boubacar (2016) : Genre et conflits en Afrique : le rôle des femmes dans la construction de la paix en Casamance (Sud du Sénégal). Thèse en cotutelle avec Fatou Sow Sarr, Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Sénégal).

Enseignement

  • Sociologie des guerres contemporaines (M2, parcours "Science Politique et sociologie comparative »)
  • Genre et globalisation (M1, parcours "Science Politique et sociologie comparatives »)
  • Actualité de la sociologie : de l’eurocentrisme aux enchevêtrements transnationalisés postcoloniaux (M1, parcours "Science Politique et sociologie comparatives »)
  • Sociologie de la sphère publique et des médias (Licence 3 de Sciences Humaines et Sociales)
  • Sociologie de la modernité (Licence 2 de Sciences Humaines et Sociales)
  • Sociologie du genre, du sexe, de la sexualité (Licence 1 de Sciences Humaines et Sociales)
  • Sociologie du genre, du sexe et de la sexualité (Première Année Commune des Etudes de Santé – PACES- Université de Bordeaux).

Publications récentes

  • « Des cadres de guerre vulnérables ? La série Homeland, une heuristique critique de la ‘guerre au terrorisme’ », Réseaux,  n°199, 2016, 79-105.
  • L’après-patriarcat, Paris, Seuil, 2015.
  • (avec Sandrine Rui), « Avoir 20 ans et ‘faire avec’ le genre. Call of Duty et Desperate Housewives, métaphores de l’asymétrie », dans Octobre Sylvie (dir.), Le genre et la culture, Paris, La documentation française, 2014.
  •  « Paradigme du pouvoir vs paradigme de la domination », dans Oulc'hen Hervé (dir.), Les usages de Michel Foucault, PUF, Paris, 2014.        
  • « La fiction télévisuelle française au miroir de The Wire : monstration des minorités, évitement des ethnicités », Réseaux, n°181, 2013.
  • (avec François Dubet, Olivier Cousin, Sandrine Rui), Pourquoi moi ? L’expérience des discriminations, Paris, Seuil, 2013

Lien vers la bibliographie complète

Autre page personnelle

Mots clés :

Mise à jour le 09/10/2017

Contact

Éric Macé
Professeur

Université de Bordeaux
3 ter Place de la Victoire
33607 Bordeaux cedex

(33) (0)5 57 57 19 68
Contacter par courriel

Informations complémentaires