Marion Paoletti

Maîtresse de conférences en science politique, HDR, Université de Bordeaux

Domaines de spécialisation | Mots clés

  • Décentralisation
  • Démocratie participative
  • Parité
  • Professionnalisation politique
  • Genre

Responsabilités scientifiques et institutionnelles

  • Membre du comité de rédaction de Travail, genre et société, Membre du comité éditorial de Participations, membre du conseil scientifique du GIS démocratie et participation
  • Membre du bureau élargi de l’université de Bordeaux, membre de la section « droit public et science politique » de l’université de Bordeaux
  • Membre titulaire du CNU 04
  • Chargée de mission à l’égalité entre les femmes et les hommes à l’université de Bordeaux

Axes et ateliers du laboratoire

  • Atelier « genre »
  • Axe « Légitimités, organisations et représentations »

Recherches en cours

Les recherches en cours portent sur le genre en politique d’une part, la décentralisation et la démocratie participative d’autre part. Sur le premier axe, c’est plus précisément le genre de la démocratie participative qui est interrogé : si des théories féministes de la citoyenneté confèrent aux femmes une vocation particulière à développer des conceptions participationnistes de la démocratie, qu’en est-il dans les dispositifs pratiques ? Les enquêtes et tentatives de réponse portent autant sur le niveau des élus locaux en charge de la participation que les participant.e.s dans les dispositifs pratiques. Un numéro (en cours) de la revue Participations (coordonné avec Sandrine Rui) sur cette interrogation est l’occasion de livrer de premières analyses. Par ailleurs, d’autres travaux cherchent à mesurer la réception des quotas, nouveau principe de l’action publique en matière d’égalité, dans les différents secteurs où ils se développent (haute administration, sport, entreprises, université, culture, etc). En ce sens, une controverse au sein de Travail, genre et société est actuellement organisée (avec Jacqueline Laufer). Sur le deuxième axe, l’analyse du cadre institutionnel de la décentralisation, notamment à travers l’analyse des débats parlementaires, est poursuivi, en particulier s’agissant de la place du citoyen. Les évolutions de la démocratie participative locale sont étudiées notamment sous l’angle de la directisation incertaine  de la démocratie locale (droit d’interpellation, de saisine des assemblées locales, d’initiatives etc). Dans quelle mesure l’idéal délibératif rend-il (im)possibles des procédures de démocratie directe au plan local? Tel est la question d’un article en cours de publication.

Encadrement de recherches doctorales

Parité, décentralisation, démocratie participative, action publique locale

  • BIEN AIME Francilien, Les relations entre l'État et les collectivités locales : résistance et conflits autour de la décentralisation des compétences sociales

Enseignement

  • Science politique générale (Université de Bordeaux, L3 Droit-Science politique, 36H, Sem.1)
  • Communication politique (Université de Bordeaux, L3 Droit-Science politique, 36H, Sem.1)
  • Techniques d’enquêtes (Université de Bordeaux, M1 Science politique, 20H, semestre 2)
  • Théories démocratiques (Université de Bordeaux, M2 Pensée et régimes politiques, 15H, semestre 2)
  • Le genre du métier politique (avec Magali Della Sudda), (Université de Bordeaux/IEP, 18H, sem. 1, Master II « problèmes sociaux et action publique», parcours métier du politique).

Publications récentes

  • (avec Clément Arambourou, Magali Della Sudda, Fanny Bugnon, Victor Marneur, Frédéric Neyrat), "When male heterosexual leaders politicize gender and sexual issues: The logic of representation in the 2014 Bordeaux municipal election campaign", French politics, 14(1 ),avril 2016, p.83-100.
  • Direction de numéro de revue : « Le genre, la ville » (avec Yves Raibaud et Nicole Mosconi), Travail, genre et société,  33, juin 2015.
  • « L’organisation du travail de représentation politique », Alice Mazeaud (dir.), Pratiques de la représentation politique, Presses Universitaires de Rennes, 2014, p. 117-122.
  • « Genre et campagne électorale », Dictionnaire,  Genre et science politique, Catherine Achin,  Laure Bereni (dir.), Presses de Science Po, 2013, p. 68-79.
  • « La France, féministe ? », (avec Christine Bard), controverse avec Nacira Guenif, Liliane Kandel, Francis Dupui-Deri, Cecile Proust,  Travail, genre et société, 32, 2014. Introduction p. 131-134.
  • « Porte-parole dans la campagne présidentielle : Incarner son genre avec classe »,  Genre, sexualité et société (en ligne),  Hors-série 2, « Présidentielle 2012 ».

Mots clés :

Mise à jour le 28/06/2017

Contact

Marion Paoletti
Maîtresse de conférences

Université de Bordeaux
3ter Place de la Victoire
33076 Bordeaux cedex

(33) (0)624 26 49 99
Contacter par courriel

Informations complémentaires