Yves Déloye

Professeur des universités (section CNU 04), HDR, directeur de Sciences Po Bordeaux

Domaines de spécialisation et mots clés

  • Sociologie historique du politique
  • Sociologie politique (acte électoral, citoyenneté, identification politique)
  • Théorie politique de l'Union européenne
  • Religion et politique
  • Sociologie de la connaissance scientifique (science du gouvernement)

Responsabilités scientifiques et institutionnelles

  • Directeur de Sciences Po Bordeaux
  • Directeur de publication de la Revue française de science politique
  • Secrétaire général de l’Association Française de Science politique (2003-2016)
  • Délégué à la recherche de Sciences Po Bordeaux (2013-2016)

Axes et ateliers du laboratoire

  • Axe  Identifications
  • Axe Savoirs
  • Atelier Genre

Recherches en cours

Mes activités scientifiques sont principalement orientées dans deux directions. La première concerne des travaux de sociologie historique du politique. Deux orientations sont ici privilégiées : une réflexion épistémologique sur les méthodes de cette approche des sciences sociales et une mise à l’épreuve de cette approche en privilégiant le travail sur archives. Un chantier de recherche en cours porte ici sur l’émergence d’une science électorale en France (mais de manière comparée dans d’autres pays européens notamment la Belgique) dans les années 1890, science électorale qui apparaît notamment dans l’intérêt nouveau que consacrent les juristes aux questions institutionnelles et électorales dans ces années charnières pour la routinisation des institutions démocratiques en France. Cette enquête, qui me conduit notamment à dépouiller les archives des principales Facultés de droit françaises de l’époque ainsi que celle d’autres institutions (ELSP, ASMP…), repose sur deux investigations principales : un inventaire complet des thèses de doctorat en droit (ou en sciences économique et politique) soutenues sous la IIIe République en France ; inventaire qui se prolonge dans l’étude prosopographique des jurys de soutenance et dans l’analyse de la circulation sociale des attendus juridiques et politiques de ces travaux qui usent de la « science du droit » comme un argument de persuasion politique. De manière complémentaire, j’engage un travail de cartographie des réseaux professionnels, associatifs, parfois ecclésiastiques, et politiques qui assurent à ce savoir indissociablement scientifique et politique une partie de son efficacité sociale. C’est dans ce domaine que mes activités récentes de publication se concentrent et esquisse un prochain ouvrage pour lequel toutefois des recherches complémentaires sont encore programmées. Plusieurs interventions dans des colloques (France, Belgique, Brésil, Chili, Canada) m’ont permis de présenter les premiers résultats de cette recherche. La deuxième dimension de mes activités de recherche concerne une réflexion de théorie politique consacrée aux questions de l’identification politique aujourd’hui. Poursuivant mes travaux anciens consacrés au thème de la citoyenneté, j’entends poursuivre et approfondir mes investigations relatives aux transformations de la citoyenneté et des politiques d’identification collective en Europe. J’entends aussi poursuivre la réflexion engagée sur un renouvellement des approches du nationalisme.

Encadrement de recherches doctorales

Domaine : sociologie historique, sociologie politique, études européennes, théorie politique

Liste des étudiant·e·s actuellement encadré·e·s :

  • FERRRY Maylis, Sociologie historique des contenus d’enseignement scolaire relatifs à l’esclavage en France et au Royaume-Uni
  • RUAUD Juliette, Socio-histoire des pratiques électorales au Sénégal, en co-tutelle avec l’Université de Laval (Québec). Co-direction avec Marie Brossier

Enseignement

  • Introduction à la science politique (1A)
  • Théorie politique (3A)
  • Actualité de la recherche en science politique (4A)
  • Représentation, société et pouvoir politiques (5A)

Publications récentes

  • (avecNonna Mayer) (dir.) Analyses électorales, Bruxelles, Editions Larcier, coll. Traités de science politique, 2017, 1012 p. 
  • (avec Florence Haegel) « Politisation : temporalités et échelles », dans Fillieulle (O.), Haegel (F.), Hamidi (C.), Tiberj (V.), dir., Sociologie plurielle des comportements politiques. Je vote, tu contestes, elle cherche…, Paris, Presses de Sciences Po, 2017, p. 323-345.
  • « Se présenter pour représenter. Enquête sur les professions de foi électorales de 1848 », dans Offerlé (M.), dir., La profession politique (XIXe-XXe siècle), Paris, Belin, coll. Alpha, 2017 (1ère édition 1999), p. 279-304.
  • (avec Olivier Ihl) « La sociologie historique du vote », dans Mayer (N.), Déloye (Y.), dir., Analyses électorales, Bruxelles, Editions Larcier, coll. Traités de science politique, 2017, p. 595-644.
  • « Historical Political Sociology », dans Outhwaite (W.), Turner (S. P.), eds., The Sage Handbook of Political Sociology, Londres, Sage, 2018, volume 1, p. 23-36.

Bibliographie en ligne

Mots clés :

Mise à jour le 13/02/2018

Contact

Yves Déloye
Professeur des universités

Sciences Po Bordeaux
11 allée Ausone
33607 Pessac cedex

05 56 84 43 01
Contacter par courriel