Ana Carolina Freires Ferreira

Doctorante en sociologie

Domaines de spécialisation | Mots clés

  • Sociologie des rapports de pouvoir
  • Sociologie des rapports de genre
  • Études postcoloniales
  • Arrangements de genre
  • Féminisme
  • Intersectionnalité

Responsabilités scientifiques et institutionnelles

  • Membre de l’Association pour la Recherche sur le Brésil en Europe (ARBRE)

Axes et ateliers du laboratoire

  • Axe Sociologie(s) de l’International
  • Atelier Genre
  • Atelier Méthodes

Recherches en cours

Thèse en préparation intitulée « Une subordination sans protection ? Les paradoxes de l’adhésion religieuse des femmes des favelas brésiliennes au pentecôtisme », sous la direction de Eric Macé (CED, Université de Bordeaux) et de Paula Marcelino (LAPS, Universidade de São Paulo). Débutée en septembre 2017.

Le succès de l’offre religieuse dans de nombreux endroits du monde, notamment les conversions envers des formes fondamentalistes auprès des populations pauvres en situation de fortes inégalités sociales, est souvent étudié par la sociologie, mais ces études négligent la dimension genrée de cette adhésion. Or on observe que les femmes sont très actives dans ces conversions, ce qui est paradoxal dans la mesure où ces offres religieuses sont le plus souvent néo-patriarcales, c’est-à-dire fondées sur un principe de complémentarité hiérarchisée entre les hommes et les femmes. La présente recherche s’intéresse donc aux raisons de ces adhésions religieuses des femmes défavorisées, en dépit des inégalités multiples (de genre, de race, de classe) auxquelles ces femmes font face. Le cas du Brésil apparaît de ce point de vue significatif car on y observe à la fois de très fortes inégalités sociales et de genre et le succès grandissant, dans le système politique et dans la vie quotidienne des milieux populaires, des églises pentecôtistes. C’est cette énigme à résoudre qui est au centre de ce projet de recherche.

Nous espérons, tout d’abord, d’apporter une contribution originale à la sociologie des rapports de genre au Brésil, à travers une analyse qui tienne compte à la fois du rôle des inégalités sociales et des rapports de genre dans l’adhésion religieuse. Ensuite, notre recherche se veut un point d’appuie d’une compétence comparative a posteriori à l’échelle globale, à travers la maîtrise des combinatoires entre les inégalités sociales, les rapports de genre et la religion.

Mise à jour le 02/10/2018

Contact

Ana Carolina Freires Ferreira
Doctorante en sociologie

Informations complémentaires