Bruno Bouet

Doctorant en sociologie, accueilli à Irstea Bordeaux au sein de l’UR-ETBX « Environnement, territoires et infrastructures ».

Domaines de spécialisation | Mots clés

  • Sociologie de l’environnement
  • Sociologie des politiques publiques
  • Sociologie des risques et des sciences

Recherches en cours

Titre de la thèse : La reconnaissance de l’autochtonie dans les politiques de la nature. Quels effets en termes d’inégalités environnementales ? Cette thèse participe du programme  ANR Socenv - Effijie (« L’EFFort environnemental comme Inégalité : Justice et Iniquité au nom de l'Environnement. Pour une analyse comparative des politiques de la biodiversité et de l'eau en France métropolitaine et outre-mer. »), 2014 – 2018, coordonné par Jacqueline Candau et Valérie Deldrève.

Date d’inscription : novembre 2014. Directeur de thèse : Denis Salles (Directeur de recherche en sociologie, Irstea Bordeaux) ; Encadrement de thèse : Valérie Deldrève (Chargée de recherche en sociologie, Coordinatrice du projet ANR Effijie, Irstea Bordeaux)

Résumé

L’objet de cette thèse de sociologie est d’étudier le processus de reconnaissance de l’autochtonie au sein des politiques publiques de protection de la nature, et plus spécifiquement au sein des parcs nationaux qui figurent parmi les dispositifs de conservation les plus contraignants du point de vue réglementaire. Alors que cette reconnaissance fait figure de principe sur les scènes internationales de la protection de la nature depuis les années 1990, cette thèse devrait permettre de comprendre comment elle s’est traduite en France dans la création et le fonctionnement des parcs nationaux de nouvelle génération (Loi de 2006), et avec quelles conséquences en termes d’atténuation ou au contraire de renforcement des inégalités environnementales. Elle privilégiera, comme terrains d’étude approfondis, les parcs nationaux de la Réunion et des Calanques, dans une perspective de comparaison entre la métropole et les départements d’outre-mer.

Publications récentes

  • Aurélie Roussary, Bruno Bouet et Denis Salles, "Of Mice and Men: European Precautionary Standards Challenged by Uncertainty", Journal of Agricultural & Environmental Ethics, 28, 2015, p. 867 - 883.
  • Bouet Bruno, « Contagions », Tracés. Revue de Sciences Humaines, n°21, décembre 2011. Compte-rendu de lecture publié sur le site de Liens Socio le 31 janvier 2012 : http://lectures.revues.org/7377 
  • Salles Denis, Bouet Bruno, Larsen Maja, Sautour Benoit, « A chacun ses sciences participatives. Les conditions d’un observatoire participatif de la biodiversité sur le Bassin d’Arcachon », ESSACHESS - Journal for Communication Studies, vol. 7, no. 1(13) / 2014 : 93-106. http://www.essachess.com/index.php/jcs/article/view/237

Communications

  • Ludovic Ginelli, Bruno Bouet et Valérie Deldreve, « La reconnaissance d’un capital environnemental autochtone ? Les "Parcs Nationaux à la française" », Colloque « Capital environnemental : pratiques, dominations, représentations, appropriations spatiales », GEOLAB, Limoges, 18-21 novembre 2015.
  • Roussary Aurélie, Bouet Bruno, Salles Denis, L’implication locale dans la construction du risque sanitaire et du principe de précaution. La controverse du bio-essai souris sur le Bassin d’Arcachon, Communication au IVième congrès de l’Association Française de Sociologie, 6 juillet 2011.
  •  Bouet Bruno, Larsen Maja, Salles Denis, Sautour Benoît, “Citizen sciences and vulnerability of ecosystems. Considering the social and scientific requirements for a citizen science monitoring programme on Arcachon Bay”, Poster présenté au colloque de Biarritz Vulnerability of coastal ecosystems to global change and extreme events, 18 – 21 Octobre 2011.

Mise à jour le 10/03/2016

Contact

Bruno Bouet
Doctorant en sociologie

Bruno Bouet