Maylis Ferry

Doctorante en science politique

Domaines de spécialisation | Mots clés

  • Sociologie des curricula
  • Sociologie de la mémoire
  • Sociologie du rapport à la nation

Axes et ateliers du laboratoire

  • Co-animatrice de l'axe Identifications

Recherches en cours

Préparation d’une thèse intitulée « Les savoirs scolaires comme enjeux de pouvoir et d’identifications collectives : le cas de l’histoire de l’esclavage et la traite en France et en Angleterre » sous la direction d’Yves Déloye. Date d’inscription : octobre 2014.

Résumé

L'enseignement scolaire de l'esclavage et de la traite négrière a fait l'objet, en France et en Angleterre, de polémiques durant la décennie 2000. On propose ici de comprendre ces débats et d'interroger la manière dont ont été construits ces contenus d'enseignement de part et d'autre de la Manche et ce qu'en font les élèves à qui ils sont "dispensés". L’enjeu est de saisir ce qui se joue, socialement et politiquement, dans la transmission scolaire de récits sur le passé controversés tels que ceux qui portent sur l’esclavage et la traite. Il s’agit pour cela de croiser les réflexions menées respectivement dans trois espaces scientifiques : la sociologie politique, la sociologie de la mémoire et la sociologie des curricula.

Enseignements

2018-2019

  • Conférences de méthodes de Méthodes de la Science Politique (3e année, Sciences Po Bordeaux)

2017-2018

  • Conférences de méthodes d’Études politiques (1e année, Sciences Po Bordeaux)

Publications

  • "Le fil rompu. Les oublis routiniers de l’esclavage et de la traite négrière vus par les programmes d’histoire (1969-2001)", Geoffrey Grandjean, Gaëlle Henrard et Julien Paulus (dir.), Mémoire(s) et Identité(s) : quand le passé bouscule le présent, Liège (Belgique), Les Territoires de la Mémoire, 2016.

Mots clés :

Mise à jour le 24/04/2019

Contact

Maylis Ferry
Doctorante

Maylis Ferry