Youssef Saber

Doctorant en science politique

Domaines de spécialisation | Mots clés

  • Relations internationales
  • Analyse de la politique étrangère
  • Affaires stratégiques et relations civiles-militaires

Axes et ateliers du laboratoire

Axe Sociologies de l'international

Recherches en cours

Préparation d'une thèse de doctorat (2014-2017) sur le thème de " La politique étrangère égyptienne à l'encontre des Etats-Unis : le rôle de l'économie politique dans la définition des enjeux réciproques" sous la direction de M. Daniel Compagnon et la co-direction de Mme Nadia Abou Ghazy (professeur de sciences politiques à l'université du caire) 

Résumé

La thèse porte sur l’examen de l’influence des facteurs internes, notamment ceux économiques, sur l’élaboration de la politique étrangère égyptienne vis-à-vis les États-Unis. Ces facteurs sont multiples de telle sorte que nous ne pouvons jamais prétendre les avoir assimilés tous, mais nous nous intéressons davantage aux suivants : la stabilité politique interne, la croissance économique, l’opinion publique interne et enfin le chevauchement entre les intérêts des élites politico-économiques sur le niveau local d’une part, et leur homologues sur le niveau international d’autre part. Ceci exigera l’étude minutieuse de la complexité de ces relations depuis 1952 ainsi que les variations affectant les politiques étrangères des deux pays. De ce fait, il sera indispensable de mettre le point sur l’opinion publique, ses déterminants et son influence. Mais quand même, il sera évident d’évaluer ces relations au sein du système complexe des rapports de force et les relations de domination et de dépendance. La thèse traite ce sujet d’une perspective plus ou moins différente des littératures abondantes sous ce thème. Il s’agit plutôt d’approfondir ces questions par l’approche de l’économie politique, en démontrant jusqu’à quelle mesure l’aspect économique des relations égypto-américaines rend les pratiques de dépendance indolores et banales selon les termes de Béatrice Hibou. Quant à la méthodologie qui nous aide à explorer la problématique et les questions de la recherche, nous la divisons en deux grandes méthodes. La première est le traitement analytique des données quantitatives et des faits historiques. Pour la deuxième méthode, nous allons procéder un travail empirique. Cette dimension empirique se fonde sur deux piliers : tout d’abord, nous allons effectuer un travail de terrain au Caire, dans une période minimale d’une année et demie. Durant cette période, nous allons effectuer plusieurs entretiens avec des spécialistes des relations égypto-américaine, ainsi qu’avec plusieurs responsables dans l’ambassade des Etats-Unis en Egypte. Ces entretiens, nous servirons en nous orientant vers une problématisation plus scientifique du sujet abordé et en ouvrant de nouvelles dimensions analytiques.

Mise à jour le 15/07/2015

Contact

Youssef Saber
Doctorant en science politique