Elena Dinubila

Docteure en Anthropologie, postdoctorante au Centre Émile Durkheim, Science Po Bordeaux

elena dinubila

Domaines de spécialisation | Mots clés

  • Anthropologie économique
  • Sociologie du travail
  • Histoire Orale
  • Méthode ethnographique

Mots clés : Transformations du travail, Crise et transition économique, Risques et vulnérabilité sociale, Représentations, Conflits, Pratiques du travail, Relation entre usines et territoires.

Axes et ateliers du laboratoire

  • axe Savoirs | Sciences, Environnement, Santé (SENS)
  • axe Vulnérabilité, Inégalité, Parcours (VIP)
  • atelier Règles, normes et pratiques économiques

Recherches en cours

  • Recherche postdoctorale sur la fragmentation du travail dans le secteur de la pétrochimie et l’exposition aux risques industriels dans l’Étang-de-Berre, projet financé dans le cadre du programme IdEx Bordeaux, Post-doctorats internationaux (depuis 2019).
  • Collaboration au projet de recherche « METROPOLITIN » (Métrologie Politique des déchets industriels en Europe : produire et utiliser de l’Information sur les déchets), financé par le Programme Investissements d’avenir, piloté par Romain Garcier - Laboratoire Environnement, Ville, Société/ ENS-Lyon, Université Lyon 2 - et Pierre Fournier - Laboratoire Méditerranéen de sociologie/ Aix-Marseille univ. (depuis 2018).
  • Recherche postdoctorale sur la relation entre usine et perception du risque dans la zone de Martigues-Lavéra, projet financé par la Fondation Maison des Sciences de l’Homme (FMSH) et la Fondazione Luigi Einaudi (FLE) dans le cadre du projet ATLAS (2017).
  • Thèse sur les pratiques, conflit et représentations du travail dans l’usine Fiat-Sata de Melfi (Sud Italie), sous la direction de Fabio Mugnaini, Università degli Studi di Siena, (2010-2015).
  • Collaboration à une étude sur la crise de l’industrie de camping-car dans l’Alta Val D’Elsa (Toscane), projet piloté par l’union syndical FIOM-CGIL de Sienne (2010-2011).
  • Recherche sur les parcours migratoires et l’intégration des gastarbeiders italiens dans la ville de Utrecht (Pays-Bas), (2008-2009).

Publications récentes

  • “Fight for meaning. Representations and work experiences in a greenfield automotive plant”, Akgöz G., Croucher R. and Pizzolato N. (dir.), Labor History (journal), Taylor&Francis - à paraître
  • “Da paese a paese. Prossimità e distanza tra gli spazi di vita sociale e i luoghi del lavoro nell’area industriale di Melfi”, RiSES, Ricerche di storia economica e sociale - à paraître
  • "Transformations du travail ouvrier face à la crise du secteur automobile", Anne-Marie Arborio, Paul Bouffartigue et Annie Lamanthe (dir.), Crise(s) et mondes du travail, Toulouse, Octarès Editions (Collection Le travail en débat), 2019, p. 135-146.
  • “Produzione a ciclo continuo. Modalità di lavoro e trasmissione del sapere in una fabbrica post-fordista”, Revue : Cambio. Rivista sulle trasformazioni sociali, 7(14), Firenze University Press, 2017, p. 77-96.
  • « Production, Development and Cultural Change at Fiat », Blanplain R., Bromwich W., Rymkevich O. and Senatori I. (dir.), Labour Markets, Industrial Relations and Human Resources Management. From recession to recovery, Bulletin of Comparative Labour Relations, 2013, p. 117-132.

Mise à jour le 04/04/2019

Contact

Elena Dinubila
postdoctorante IdEx

Informations complémentaires