Présentation de l'enquête

Durée du projet : 2020-2022

Le programme « Trajectoires de Transition en Agriculture en Nouvelle-Aquitaine » (TRANSAGRINA) vise à étudier les conditions de possibilité (sociales, économiques, politiques, juridiques et institutionnelles) de l’adoption de mesures agroécologiques répondant aux enjeux de durabilité des filières agricoles, de préservation de l’environnement, ainsi que de lutte contre le changement climatique.

Depuis le milieu des années 1990, le modèle agricole issu de la « révolution verte » a fait l’objet d’une remise en question croissante de la part des pouvoirs publics. Cette tendance s’est accentuée au cours des années 2010, avec l’émergence d’un projet de « transition agroécologique » qui vise à promouvoir l’adoption de systèmes de production recherchant une double performance, à la fois économique et environnementale.

Au cours des dernières années, l’impulsion de cette transition a été affichée comme une priorité de l’action publique à tous les niveaux (Union Européenne, France, régions, départements) et a donné lieu à la mise en place de plusieurs mesures incitatives.

Cette question a été également investie par les Chambres d’agriculture, les organismes de recherche (inrae, cirad, etc.), l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME), ainsi que par d’autres acteurs du monde agricole (entreprises de conseil technique, coopératives agricoles, organisations interprofessionnelles, fédérations des CUMA, etc.).

Ainsi, depuis quelques années, les agriculteurs et agricultrices font l’objet d’injonctions croissantes à l’écologisation de leurs pratiques.

Le programme TRANSAGRINA étudie le déploiement des initiatives vouées à impulser cette transition au sein des filières agricoles de la région Nouvelle-Aquitaine, ainsi que leur réception de la part des agriculteurs et agricultrices. Il s’intéresse également aux conséquences de la mise en place de mesures agroécologiques sur les conditions de vie et de travail des professionnel·les de l’agriculture.

Si vous êtes agriculteur ou agricultrice, que votre exploitation se situe en Nouvelle-Aquitaine et est en train d’opérer un changement de ses pratiques vers l’«agroécologie», et que vous souhaitez participer à la recherche, merci de nous écrire à transagrina@u-bordeaux.fr

Mise à jour le 23/06/2021

Pour toute question relative à l’enquête ou si vous souhaitez y participer :

Responsable

Delphine Thivet
Enseignante-chercheuse

Université de Bordeaux / Centre Emile Durkheim
3 ter Place de la Victoire
33076 Bordeaux Cedex

Conformément au RGPD, les personnes engagées dans le projet pourront également à tout moment contacter :

Sophie Duchesne
Directrice du Centre Emile Durkheim, responsable du traitement

05 56 84 42 81
Contacter par courriel

Gaëlle Bujan
Déléguée à la protection des données du CNRS

03 83 85 64 26
Contacter par courriel