Présentation de l'enquête

Durée du projet : 2020-2023

Loin d'être une simple promesse, les applications de l'intelligence artificielle (IA) à l'imagerie oncologique prennent déjà forme. Certaines solutions d'IA sont concrètement intégrées dans des instruments de détection de tumeurs, de contourage de cibles à traiter et d'aide au guidage (humain ou robotique) ou dans les développements récents de la radiomique. Afin de circonscrire les conditions d'émergence des techniques d'IA dans le domaine biomédical et aussi d'identifier les effets sociaux et épistémiques de leur mise en œuvre – non seulement dans le domaine de la recherche, mais aussi dans le domaine clinique –, le domaine de l'imagerie médicale en oncologie apparaît donc comme un champ d'investigation tout à fait approprié. Nous proposons de faire porter l’analyse sur ces trois types d'instruments intégrant l’IA utilisés en oncologie pour identifier, en repérant les connaissances qui ont contribué à les façonner et en suivant leur genèse, quels acteurs ont été impliqués dans leur développement, et quelles sont les logiques de collaboration interdisciplinaire mais aussi intersectorielle (science / industrie / médecine) dans lesquelles ces acteurs sont impliqués. Dans un deuxième temps, il sera nécessaire de déterminer leurs effets sur la redéfinition de l'expertise, la répartition des tâches entre les différentes spécialités mobilisées en oncologie et sur les soins aux patients. Enfin, la troisième étape consiste à comprendre les effets des applications de l'IA en imagerie sur la représentation et la compréhension des pathologies cancéreuses. Dans quelle mesure ces méthodes d'objectivation basées sur l'image contribuent-elles à de nouvelles façons de caractériser les tumeurs ? Comment ces connaissances produisent-elles un lien avec les connaissances génomiques des maladies ? Plus généralement, comment les applications de l'IA dans l'imagerie oncologique contribuent-elles à redéfinir le cadre de la compréhension de la maladie ?

Descriptif RGPD

L’enquête sociologique dont il est question ici est liée à un projet financé par l’Institut du Cancer portant sur l’intelligence artificielle dans le domaine de l’imagerie oncologique.  Les objectifs globaux sont : 1/ de circonscrire les conditions d'émergence des dispositifs d'intelligence artificielle dans le domaine biomédical et 2/ d’identifier les effets sociaux et épistémiques de leur mise en œuvre - non seulement dans le domaine de la recherche, mais aussi dans le domaine clinique.

Nous proposons de faire porter l’analyse sur les types d'instruments d'IA utilisés en oncologie pour identifier, en repérant les connaissances qui ont contribué à les façonner et en suivant leur genèse, quels acteurs ont été impliqués dans leur développement, et quelles sont les logiques de collaboration interdisciplinaire mais aussi intersectorielle (science / industrie / médecine) dans lesquelles ces acteurs sont impliqués. Dans un deuxième temps, il sera nécessaire de déterminer leurs effets sur la redéfinition de l'expertise, la répartition des tâches entre les différentes spécialités mobilisées en oncologie et sur les soins aux patients. Enfin, la troisième étape consistera à comprendre les effets des applications de l'IA en imagerie sur la représentation et la compréhension des pathologies cancéreuses.

 

Mise à jour le 07/12/2021

Pour toute question relative à l’enquête ou si vous souhaitez y participer :

Responsable

Pascal Ragouet
Professeur de sociologie, université de Bordeaux

Université de Bordeaux / Centre Émile Durkheim
3ter place de la Victoire
33076 Bordeaux Cedex

Conformément au RGPD, les familles engagées dans le projet pourront également à tout moment contacter :

Sophie Duchesne
Directrice du Centre Emile Durkheim, responsable du traitement

05 56 84 42 81
Contacter par courriel

Gaëlle Bujan
Déléguée à la protection des données du CNRS

03 83 85 64 26
Contacter par courriel