L’axe « Savoirs » propose de croiser les apports de la sociologie des sciences et ceux de la sociologie politique comparative. Ses activités sont organisées autour d’une question centrale : dans quelle mesure la conduite des activités scientifiques est-elle conditionnée par des dynamiques sociales extérieures ? Cette question se décline en 4 ensembles thématiques.

Production des savoirs 

  • analyse du travail scientifique et de la différenciation des usages de la science
  • analyse des modes de structuration et du statut des savoirs profanes

Circulation des savoirs 

  •  relations science - industrie (transfert des savoirs fondamentaux vers les champs d’application, transfert des savoirs d’un champ d’application à l’autre)
  • médiatisation de la science

Confrontation des savoirs 

  • analyse des controverses scientifiques
  • relations entre connaissances savantes et savoirs profanes

Légitimation des savoirs 

  •  légitimité sociale des discours scientifiques
  • usages légitimateurs des sciences

Deux conférences annuelles sont organisées autour de travaux menés par des chercheurs extérieurs.

Des journées d’études permettent par ailleurs de présenter et de discuter les travaux des chercheurs du Centre Émile Durkheim (titulaires, doctorants et post-doctorants) qui s’inscrivent dans l’axe « Savoirs ». La mutualisation et la confrontation des questionnements sont conçues comme un moyen de promouvoir des recherches et des publications collectives.

Des articulations fortes sont établies avec des partenaires scientifiques locaux (Irstea ; Isped ; École doctorale « Sociétés, Politique, Santé publique » ; programme émergeant HEADS soutenu par l’IdEx  de l’Université de Bordeaux ; pôles transverses « Cancer » et « Médecine régénératrice » au sein de l’Université de Bordeaux, etc.).

Mise à jour le 25/01/2017